Inde : la banque centrale maintient son principal taux directeur

Mots-clefs : , , , , , ,

La banque centrale indienne a maintenu mercredi son principal taux directeur à un plus bas depuis sept ans, justifiant sa décision par des inquiétudes envers l’inflation et la hausse des prix du pétrole.

A 6%, le taux auquel la Reserve Bank of India (RBI) prête aux banques commerciales est à son niveau le plus faible depuis plus de sept ans. Il n’avait plus atteint ce chiffre depuis septembre 2010.

Les analystes escomptaient ce maintien qui intervient après une baisse de 25 points de base en août dernier.

Dans un communiqué, la RBI a cité son souci de maintenir l’inflation aux environs de 4%, alors que l’index des prix à la consommation a atteint 3,58% sur un an en octobre.

« Il y a un risque que cette trajectoire à la hausse continuera à court terme », a déclaré la banque centrale, prédisant une inflation dans le fourchette de 4,3-4,7% au cours des troisième et quatrième trimestres de l’exercice fiscal 2017-2018 (1er avril-31 mars).

Après cinq trimestres consécutifs de ralentissement continu, la croissance de l’Inde s’est raffermie à 6,3% sur le trimestre juillet-septembre, une nouvelle partiellement rassurante pour le gouvernement Modi.

Actualité économique sur cbanque.com

Partager cet article