JO de Rio : Médaille de bronze attribuée au Brésil pour les exportations

Mots-clefs : , , , , ,

JO de Rio : Médaille de bronze attribuée au Brésil pour les exportations

Deuxième volet de notre série dédiée au BRICS. Grand angle sur les exportations, et les points forts de chaque pays. Une fois encore, la Chine et l’inde se placent sur le podium, suivis par le Brésil et la Russie. L’Afrique du Sud reste le « parent pauvre ». 

JO de Rio : Médaille de bronze attribuée au Brésil pour les exportations

L’acronyme « BRICS », apparu en 2001, désigne un groupe de cinq pays qui font partie des économies dites émergentes : le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et enfin l’Afrique du Sud qui les a rejoint en 2010. Si ces économies possèdent chacune des caractéristiques particulières, ces cinq pays ont connu depuis 20 ans une ascension fulgurante dans l’économie mondiale.

Chaque pays a ses points forts. Et incontestablement, la Chine remporte la médaille d’or. Elle est le premier exportateur mondial de produits industriels manufacturés : plus de 50 % de ses exportations sont issues d’opérations internationales de sous-traitance pour lesquelles la Chine assemble des composants importés.

La médaille d’argent revient à l’Inde qui est le premier exportateur au monde de services informatiques et d’information ce qui représente actuellement environ 24 % du marché mondial.

Le Brésil, 3e exportateur mondial de produits agroalimentaires, a pu bénéficier du boom de la demande internationale dans les années 2000, et remporte la médaille de bronze.

La Russie dispose de ressources d’hydrocarbures considérables : elle est le 2e producteur mondial de gaz et le 3e producteur mondial de pétrole. Cependant, l’économie russe, basée sur la rente et la prépondérance économique de ce secteur (la production d’hydrocarbure fournit à elle seule 30 % du PIB russe) est fortement dépendante de la conjoncture internationale. La crise économique internationale et la diminution des prix internationaux du pétrole à partir de 2014 ont mis en évidence la fragilité de cette économie, ce qui ne lui permet pas d’accéder au podium.

Quant à l’économie sud-africaine, elle est classée 36e exportateur mondial en 2014. Elle est dominée par les entreprises et secteurs liés au complexe mineralo-énergétique ; les principales exportations d’Afrique du Sud sont l’or, les diamants le platine, le charbon et le minerai de fer. Source : le site de l’OEC, the Observatory of Economic Complexity

La finance pour tous

Partager cet article