Le Brexit est officiellement lancé aujourd’hui

Mots-clefs : , , ,

Le « Brexit » est officiellement lancé aujourd’hui

Theresa May, la Première Ministre britannique, va notifier aujourd’hui mercredi 29 mars 2017 la décision du Royaume-Uni de quitter l’Union Européenne (UE). Le chapitre des négociations est ainsi officiellement ouvert et il doit durer deux ans.

Theresa May a signé hier une lettre qui sera remise aujourd’hui par l’ambassadeur du Royaume-Uni auprès de l’UE au Président du Conseil Européen, Donald Tusk. Cette lettre annonce la décision de quitter l’UE en activant l’article 50 du traité de Lisbonne (texte qui gouverne le droit de l’UE).

Le calendrier est clarifié

Le calendrier, jusqu’ici flou, devient désormais plus clair :

  • jeudi 30 mars 2017. Theresa May publie son plan pour adapter les lois européennes en lois britanniques (19 000 au total). Cette transposition permettra au Parlement d’amender les lois s’il le souhaite ;
  • au plus tard 48 heures après le point précédent. Donald Tusk enverra un texte aux 27 autres membres de l’UE avec un cadrage des négociations à venir,
  • samedi 29 avril 2017 : accord des 27 sur le cadrage officiel des négociations,
  • 3-4 semaines après le point précédent. Clarification du mandat donné au négociateur officiel de l’UE, Michel Barnier
  • Fin mai. Début officiel des négociations.

Les points les plus épineux dans les négociations à venir

Voici une liste de sujets particulièrement difficiles à trancher :

  • Facture à payer par le Royaume-Uni. L’UE réclamerait entre 50 et 60 Mds d’€ pour des engagements préalables au vote du Brexit
  • Facture à payer par l’UE. L’UE a en réserve des fonds qui étaient destinés aux agriculteurs britanniques
  • Future collaboration dans le domaine de la sécurité (partage de données informatiques)
  • Le Royaume-Uni choisira-t-il de rester dans le giron de certaines régulations européennes (nucléaire par exemple) ?
  • Futur des Britanniques résidant dans l’UE et des Européens résidant au Royaume-Uni

L’UE a d’ores et déjà déclaré que les négociations sur ces points précis vont toutes prendre plusieurs mois au minimum.

La finance pour tous

Partager cet article