Le cours de l’or dopé au final par l’emploi US

Mots-clefs : , , , ,

Si les volumes échangés sur le marché de l’or auront été faibles ces derniers jours, le prix de l’once aura toutefois achevé la semaine sur une note positive, après publication de l’emploi US.

Selon les analystes, les investisseurs seront ainsi demeurés dans l’expectative avant que ne soient publiés vendredi les chiffres sur l’emploi américain. Au final, alors que les spécialistes tablaient sur 197 000 créations d’emploi nettes, seules 74 000 ont pu être comptabilisées.

Contexte de nature à doper le cours de l’or, lequel n’a toutefois pas dépassé son plus haut observé lundi (1248,51 dollars l’once), niveau qui n’avait plus été enregistré depuis mi-décembre.

A toute chose malheur est bon, puisque de tels chiffres pourraient conduire la Réserve fédérale américaine (Fed) à diminuer moins largement que prévu ses rachats d’actifs (de 85 à 75 milliards de dollars par mois), orientation économique et politique longtemps attendue et annoncée au final le mois dernier. Histoire de jouer le chaud et le froid et de faire réagir les marchés en conséquence .

Or, de tels atermoiements sont de nature à – notamment – soutenir le cours de l’or , le précieux métal étant alors recherché pour ses qualités de valeur refuge, permettant aux investisseurs de se prémunir contre la dévaluation des devises, alors que le programme de la Fed affaiblit le dollar.

Au final, sur le London Bullion Market, l’once d’or aura achevé la semaine à 1244,25 dollars au fixing du soir, contre 1234,50 dollars en fin de semaine dernière.

Sources : AFP, AWP

Elisabeth Studer – 12 janvier 2014 – www.leblogfinance.com


Le Blog Finance

Partager cet article