Le cours de l’or maintient sa tendance baissière, plombé par la Fed et le dollar

Mots-clefs : , , , , , ,

La tendance baissière du cours de l’or observée depuis la mi-août aura perduré durant la semaine qui vient de s’écouler. Les métaux précieux dans leur ensemble sont particulièrement impactés par l’actuelle politique monétaire menée par les Etats-Unis, lesquels menacent toujours d’afficher plus de dureté, un dollar vigoureux et une attirance moindre des investisseurs achevant de plomber les prix.

L’annonce de la Fed (Réserve fédérale américaine) laissant entendre qu’elle pourrait augmenter son taux plus fortement que prévu a provoqué une chute du cours telle que l’once d’or a atteint un plus bas inobservé depuis huit mois.

Rappelons que selon la moyenne des estimations relatives aux décisions du Comité directeur de la Fed (FOMC), lequel s’est réuni mardi et mercredi, les taux directeurs de la Fed devraient être de 1,38% fin 2015, contre 1,13% estimé plus tôt, et de 2,88% fin 2016, contre 2,5%.
Or, une hausse des taux d’intérêt devrait conduire les investisseurs à se tourner vers des placements plus rémunérateurs que l’or, provoquant parallèlement un renforcement du billet vert, situation qui au final plombera d’autant plus le cours de l’or que ce dernierl est libellé en
monnaie américaine.

Notons à cet égard que le dollar a nettement progressé cette semaine, évoluant à des niveaux qui n’avaient plus été observés depuis six ans
par rapport au yen et depuis 14 mois par rapport à l’euro. Un contexte qui renchérit le prix des métaux précieux pour les investisseurs munis d’autres devises.

Les analystes de Commerzbank estiment également que les marchés ont contribué à la chute des prix de l’or et de l’argent en pariant de plus en plus fortement sur une chute des cours de ces métaux.

Autres éléments notables constatés : d’importants flux sortants des ETF (fonds d’investissement adossés à des stocks physiques d’or), laissant entrevoir un certain désintérêt des investisseurs financiers.
Au final, vendredi, l’once d’or a chuté à son plus bas niveau depuis le 2 janvier 2014, s’échangeant à 1214,27 dollars.

Elisabeth Studer – 21 septembre 2014 – www.leblogfinance.com

A lire également :

L’or et les autres métaux précieux plombés par un dollar vigoureux


Le Blog Finance

Partager cet article