Le cours du coton dopé par la météo et la Chine

Mots-clefs : , , , ,

Le cours du coton aura rebondi cette semaine à New-York, les conditions climatiques actuelles risquant de nuire aux cultures. La tendance aura également été alimentée par un volume important de ventes réalisées hors territoire américain, et tout particulièrement en Chine.
Les investisseurs redoutent en effet que les travaux de plantations de coton ne soient ralenties par le mauvais temps, plusieurs zones de production ayant été frappées par des pluies abondantes au printemps.
Les analystes de Plexus Cotton observent en effet qu’en fin de semaine dernière, seulement 2 à 6% des superficies affectées au coton étaient plantées dans la région Centre-Sud, laquelle regroupe les Etats de l’Arkansas, de la Louisiane, du Mississippi, du Missouri et du Tennessee, et seulement 10 à 15% dans la région Sud-est, laquelle rassemble l’Alabama, la Floride, la Géorgie, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud et la Virginie.
La situation est totalement à l’opposé au Texas, les prévisions long terme ne permettant pas d’espérer une amélioration.
Alors que les marchés s’inquiétaient encore il y a deux semaines d’une baisse éventuelle de la demande chinoise, le ralentissement de l’économie observée actuellement dans l’Empire du Milieu n’augurant rien de bon, il est à noter une forte progression des ventes de coton US à destination de la Chine ces derniers jours. De quoi également alimenter les cours.
Au final, la livre de coton pour livraison en juillet s’échangeait vendredi à 86,89 cents à la pause méridienne contre 84,25 cents à la clôture vendredi dernier sur l’Intercontinental Exchange à New York.
Parallèlement, l’indice Cotlook A valait quant à lui 93,50 dollars pour 100 livres contre 90,80 dollars la semaine dernière.

Sources : AWP, AFP

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 03 mai 2013


Le Blog Finance

Partager cet article