Le cours du pétrole à un plus haut depuis 3 mois

Mots-clefs : , , ,

Le prix du baril aura largement progressé lundi à New-York, atteignant un niveau dont il s’était éloigné depuis 3 mois.

Causes principales d’un tel phénomène : les perspectives d’un regain de demande en Asie et aux Etats-Unis, des statistiques encourageantes favorisant l’optimisme des investisseurs.

Ainsi, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet a progressé de 1,75 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), s’échangeant au final à 104,41 dollars. Un tel niveau de prix en clôture n’avait plus été vu depuis le 3 mars dernier.

Parallèlement à Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance achevait la journée à 109,99 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 1,38 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

Si la situation financière de la Chine inquiète la Banque mondiale à moyen terme, les marchés ont quant à eux préférés se réjouir de l’annonce d’une hausse de 75 % de l’excédent commercial chinois de 75% en valeur glissante annuelle en mai.

Pourtant la prudence reste de mise alors qu’une baisse inattendue des importations a été enregistrée, laquelle est synonyme d’un ralentissement de la demande domestique.

Autre élément haussier : la croissance du Japon, troisième puissance économique mondiale a vu sa croissance progresser encore plus vite que ne le prévoyaient les données préliminaires, la consommation des ménages augmentant de manière supérieure aux prévisions.

Les cours auront également bénéficier de l’effet de levier généré par le rapport mensuel sur l’emploi publié vendredi aux Etats-Unis. Lequel a établi que le nombre d’emplois US est retourné à son niveau d’avant la récession de 2008.

La tension qui règne autour du dossier ukrainien favorise aussi quant à elle une montée des cours, la situation en Libye n’arrangeant rien à l’affaire.

Sources : ats, AFP

Elisabeth Studer – 09 juin 2014 – www.leblogfinance.com


Le Blog Finance

Partager cet article