Le Danemark pourrait devoir rejoindre l’union bancaire

Mots-clefs : , , , ,

Le Danemark, membre de l’Union européenne mais pas de la zone euro, pourrait devoir rejoindre l’union bancaire présentée ce mercredi s’il s’avère que cette dernière renforce la crédibilité des banques de la zone euro, a déclaré mercredi le gouverneur de la banque centrale danoise.

La Commission européenne a franchi un nouveau pas mercredi vers une union bancaire en proposant que la Banque centrale européenne (BCE) supervise l’ensemble des banques de la zone euro, un préalable à un renforcement de l’intégration budgétaire au sein de la zone, censé mettre un terme à la crise des dettes souveraines.

« Le cadre a été défini surtout pour les pays de la zone euro, mais avec la possibilité pour les pays non membres de la zone de participer (à l’union bancaire) », dit Nils Bernstein dans un communiqué.

« Si le cadre est établi, cela pourrait se traduire par un renforcement de la confiance envers le secteur bancaire de la zone euro, ce qui rendrait compliqué pour le Danemark le fait de rester en dehors (de ce cadre) », ajoute le gouverneur de la banque centrale du Danemark.

Dans ce contexte, Nils Bernstein estime important que le Danemark entame des discussions constructives au sujet des propositions de la Commission européenne.

Partager cet article