Le Livret A reprend des couleurs au mois de mars

Mots-clefs : , , , ,

En mars, le livret A a à nouveau le vent en poupe, sa collecte nette repartant à la hausse après un petit ralentissement le mois précédent. Comme c’est le cas chaque mois depuis le début de l’année, les dépôts ont dépassé les retraits le mois dernier, ce qui s’est soldé par une collecte nette de 1,72 milliard d’euros et une hausse par rapport à la même époque de l’an dernier, d’après les chiffres de la Caisse des Dépôts (CDC), bras financier de l’État et gérante du Livret A.      

En février, la collecte nette était restée nettement positive mais, à 1,07 milliard, elle avait marqué un petit ralentissement par rapport à la même période de 2017. Cumulée sur les trois premiers mois de l’année, la collecte du produit d’épargne le plus répandu, qui sert notamment à financer le logement social, s’établit à 6,38 milliards d’euros, là encore en progression par rapport au premier trimestre de l’an dernier. Elle était ressortie à 5,90 milliards.    

Nouvelle méthode de calcul

Ces chiffres ne prennent logiquement pas en compte une éventuelle réaction des épargnants aux dernières annonces du gouvernement, qui a détaillé une nouvelle méthode de calcul du taux du Livret A. Bercy, qui veut mettre en place un plancher de 0,5% – contre un taux effectif actuellement de 0,75% -, a communiqué sur le sujet en avril alors que les derniers chiffres s’arrêtent fin mars.     

Du côté du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), héritier du LDD étendu l’an dernier au financement de l’économie sociale et solidaire, les dépôts ont également dépassé les retraits le mois dernier avec une collecte nette de 470 millions d’euros, soit environ le niveau observé un an plus tôt. Sur le trimestre, elle s’établit à 1,01 milliard.      

Au total, l’encours des placements réalisés sur ces deux produits a atteint 383,3 milliards d’euros fin mars.

Votre argent RSS – economie

Partager cet article