Le patron du Bayern de Münich empêtré dans un scandale fiscal

Mots-clefs : , , , , , ,

Sur le même sujet

La chancelière Angela Merkel est « déçue » au même titre que beaucoup d’Allemands par le président du Bayern Munich Uli Hoeness, a dit son porte-parole lundi 22 avril, après des révélations sur l’évasion fiscale pratiquée par cette figure du football.

« Beaucoup de gens en Allemagne sont déçus par Uli Hoeness, la chancelière fait partie de ceux-là », a commenté lundi lors du point presse régulier du gouvernement le porte-parole de Mme Merkel, Steffen Seibert.

Uli Hoeness, figure importante de la vie publique allemande, toujours prompt à donner son avis sur nombre de sujets, n’a jamais caché sa sympathie pour la parti conservateur de la chancelière.

 Il s’est dénoncé au fisc en janvier dernier après avoir négligé de payer des millions d’euros d’impôts sur les intérêts engrangés par des avoirs en Suisse, a révélé la presse samedi 13 avril.

 Son club, le Bayern Munich, rencontre le FC Barcelone en demie-finale de Ligue des Champions mardi. La chancelière n’avait pas exclu la semaine dernière d’assister à la finale de la compétition à Londres le 25 mai si une équipe allemande était qualifiée. Un autre club allemand, le Borussia Dortmund, est en demie-finale.

(Avec AFP)


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article