Le prix du pétrole brut chute alors que l’AIE attise les prévisions d’augmentation de production

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Points de discussion :

  • Le prix du pétrole brut chute alors que Birol de l’AIE vante les gains de productivité
  • Le cours de l’or a chuté après les propos fermes de Kaplan, le commentaire de Yellen
  • Le positionnement technique laisse sous-entendre que l’or et le pétrole brut pourraient être en tête

Le prix du pétrole brut s’est effondré après que le Directeur exécutif de l’AIE Fatih Birol a déclaré que la production des producteurs de gaz de schistes américains « réagiront certainement avec fermeté » face aux récentes hausses de prix. Il a ajouté que le Brésil, le Mexique et la Chine rapporteront également davantage de brut dans le marché, avec pour conséquence « beaucoup plus » de production dans la deuxième moitié de l’année et en début 2018. Les remarques coïncident avec le récent scepticisme à propos du support à long terme établi par l’accord de réduction de la production de l’OPEP.

Le prix du WTI de référence a effectué un rallye alors que le cartel et plusieurs importants fournisseurs externes (notamment la Russie) ont invraisemblablement convenu une réduction de la production coordonnée en fin de l’année dernière. Désormais, certaines autorités clés y compris le Ministre du Pétrole saoudien Khalid Al-Falih affirment que le programme ne sera pas prolongé au-delà de six mois. Entretemps, les producteurs clés sont présumés avoirannoncé le gros de leurs engagements de réduction.

Ceci étant dit, cela pourrait signifier que le support établi par l’accord de l’OPEP est déjà intégré dans le prix du marché. Par ailleurs, il parait largement possible que les investisseurs prennent en compte l’évidence toujours à venir que les producteurs d’appoint en Amérique du Nord et ailleurs ont augmenté la production en réaction aux prix plus élevés. Dans ce contexte, les commentaires de M. Birol s’adressent directement aux concernés au premier plan.

Les données d’inventaires hebdomadaires sont désormais sous les feux de la rampe. Une augmentation de 128 400 barils est prévue. Un rapport similaire de l’API faisait cependant état d’une baisse plus dramatique de 5,04 millions de barils. Si les données officielles se rapprochent de près des estimations du secteur privé, les prix pourraient trouver une certaine bouée de sauvetage. Les commentaires continus provenant des coulisses du World Economic Forum à Davos pourraient toutefois brouiller les cartes.

Le cours de a chuté alors que le que dollar américain effectuait un rallye en même temps que les rendements du Trésor américain, renforçant l’attrait pour les actifs anti-décret et non productifs d’intérêt notamment l’or. Le mouvement a suivi les commentaires fermes du Président de la Fed de Dallas Robert Kaplan, un électeur du Comité du FOMC de cette année et de la Président Janet Yellen. Le risque événementiel programmé réduit dans les jours à venir, ce qui pourrait laisser une certaine marge pour un mouvement correctif vers le haut.

Les prix de l’or et du pétrole brut continueront-ils à augmenter au premier trimestre de 2017 ? Consultez nos prévisions ici!

ANALYSE TECHNIQUE DE L’OR Le prix de l’or fait apparaître une figure de chandelier de couverture nuageuse sombre baissière, insinuant la formation d’un sommet. Un mouvement en-dessous de la résistance devenue support à 1199,80 ouvre la voie pour un test de l’expansion de Fibonacci à 1182,06. Alternativement, une poussée au-dessus du retracement de Fibonacci à 1219,20 expose la zone 1248,98-50,65 (niveau à 50 %, point bas du 24 juin).

Le prix du pétrole brut chute alors que l'AIE attise les prévisions d'augmentation de production

ANALYSE TECHNIQUE DU PÉTROLE BRUT Le prix du pétrole brut pourrait être en train d’établir une figure de graphique épaule-tête-épaule baissière. Une clôture en-dessous de la zone de 50,25-69 (retracement de Fibonacci à 38,2 %, point bas du 10 janvier) pourrait confirmer la configuration, exposant le niveau à 50 % à 48,72 comme la prochaine barrière vers le bas. Alternativement, un retour au-dessus d’un pivot horizontal à 52,44 cible l’expansion de Fibonacci à 23,6 % à 53,75.

Le prix du pétrole brut chute alors que l'AIE attise les prévisions d'augmentation de production

DailyFX.fr fournit des analyses techniques et fondamentales sur le forex, les indices et matières premières.

DailyFX – Technique

Partager cet article