Le prix du pétrole brut pourrait avoir des difficultés à monter avec l’augmentation des stocks

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Points de discussion :

  • Le prix du pétrole augmente dans le trading « risk-on » après le discours de Trump
  • Brainard de la Fed pourrait encourager un nouveau déclin du prix de l’or
  • Les données d’inventaires de l’AIE pourraient dépasser les prévisions, plafonnant les gains du pétrole

Le prix du pétrole brut a chuté jusqu’à un point bas de deux semaines hier, mais les vendeurs n’ont finalement pas réussi à maintenir la dynamique.

Un grand nombre de catalyseurs possibles a encouragé le mouvement vers un niveau plus bas. Le secrétaire général de l’OPEP Mohammad Barkindo a déclaré que les producteurs non membres du cartel ayant adhéré à son accord de réduction de la production sont à la traîne en ce qui concerne la mise en œuvre. Indépendamment, l’Iran a déclaré qu’il était trop tôt pour renouveler l’accord au-delà de la première moitié de l’année tandis que l’Arabie Saoudite aurait augmenté la production en janvier.

Le prix de référence du WTI a établi un support intra-journalier et s’est rétabli en même temps que le S&P 500, les rendements des obligations du Trésor américain et le dollar américain tandis que le prix de l’or se renversait vers le bas. Cet état des choses semble suggéré que le rétablissement reflétait le pré-positionnement pour la possibilité d’un “Trump trade” redynamisé avant que le Président américain ne prononce un discours très attendu à la session conjointe du Congrès.

Il s’est avéré que c’est exactement ce qui s’est passé. Même si Trump n’a pas apporté les informations substantielles sur la politique fiscale que les marchés attendaient avec impatience, son ton conciliant a semblé apaiser les investisseurs nerveux. Le pétrole brut effectue un rallye en même temps que le prix des actions tandis que l’or lèche ses plaies à proximité du point bas journalier aux premières heures en Europe. Les contrats à terme sur l’indice américain visent avec conviction plus haut, suggérant que l’humeur « risk-on » s’acheminera vers le trading de Wall Street.

Dans une perspective d’avenir, il est attendu des données économiques américaines à venir qu’elles établissent la performance comme largement sur la tendance, avec les projecteurs braqués sur les commentaires du Gouverneur de la Fed Lael Brainard. Elle est une conciliatrice qui se fait entendre et si ses remarques font écho au message pour le resserrement offert par les dirigeants de la banque centrale américaine ces dernières semaines, l’or pourrait encore chuter étant donné que l’hypothèse d’une hausse du taux en mars semble encore plus impérieuse.

Entre-temps, le prix du pétrole pourrait trébucher alors que les données officielles hebdomadaires de l’EIA sur le flux des stocks sont publiées. Une augmentation de 1,63 millions de barils est attendue. Une estimation pour le secteur privé de l’API publiée hier (mais négligée vu que le discours de Trump mobilisait l’attention) plaidait pour une plus grande quantité, soit 2,5 millions de barils pour la même période. Si cette estimation s’avère visionnaire, les vendeurs peuvent essayer de reprendre l’initiative.

Les prix de l’or et du pétrole brut correspondent-ils aux prévisions des analystes de DailyFX à ce point de 2017 ? À lire ici !

ANALYSE TECHNIQUE DE L’OR Le prix de l’or a affiché une baisse comme prévu après avoir établi une figure en chandelier de couverture nuageuse sombre baissière. Une clôture jour en dessous de la zone 1242.12 – 45.35 (ligne de tendance, expansion de Fibonacci à 23,6 %) met à découvert la résistance devenue support à 1218.90. Alternativement, une poussée au-dessus du niveau à 38,2 % à 1263.15 cible le Fibonacci à 50 % à 1277.53.

Le prix du pétrole brut pourrait avoir des difficultés à monter avec l'augmentation des stocks

Graphique créé à l’aide de TradingView

Rechercehz-vous des perspectives davantage à long-terme ? Étudiez les prévisions de DailyFX pour le prix du pétrole au 1er trimestre

ANALYSE TECHNIQUE DU PÉTROLE BRUT Le prix du pétrole brut reste coincé dans une fourchette étroite, hésitant après avoir réalisé une formation graphique de triangle haussier. Une clôture jour au-dessus de la zone 55.21 – 65 (point haut du 3 janvier, expansion de Fibonacci à 38,2 %) cible le niveau à 50 % à 57.18. Parallèlement, un mouvement en dessous de la résistance devenue support du sommet du triangle à 53.66 cherche à atteindre le doublement du support de la ligne de tendance comme support du triangle, désormais à 52.31.

Le prix du pétrole brut pourrait avoir des difficultés à monter avec l'augmentation des stocks

Graphique créé à l’aide de TradingView

DailyFX.fr fournit des analyses techniques et fondamentales sur le forex, les indices et matières premières.

DailyFX – Technique

Partager cet article