Les fraudes aux prestations sociales en forte hausse en 2013

Mots-clefs : , , , , ,

La fraude au RSA est la plus courante. (C) SIPALa fraude au RSA est la plus courante. (C) SIPA

Les cas de fraudes aux prestations familiales continuent de s’envoler. Selon les informations de RTL, le nombre de cas recensés a progressé l’année dernière de 16,5% à 20.937, après une hausse déjà constatée de 18,7% en 2012.

Le montant en jeu ? 141,4 millions d’euros au total. Attention cependant, ces données ne prennent en compte que les actes intentionnels de tricherie. Les oublis ou les erreurs jugés involontaires n’en font pas partie. 

Au palmarès des prestations pour lesquelles les bénéficiaires trichent le plus, on retrouve le RSA et les aides au logement, notamment l’allocation de logement à caractère social (ALS). Par exemple, certaines personnes touchent l’allocation de parent isolé, alors qu’ils vivent en couple. Les abus concernant les allocations familiales, eux, représentent moins de 10% des fraudes. 

Pour expliquer l’augmentation des cas détectés, RTL met en avant la forte progression du nombre de contrôles. Sur un an, il y en a eu 4 millions supplémentaires. Et les autorités sont plus efficaces en recoupant tous les fichiers des allocataires (Pôle emploi, caisse d’allocations familiales, fisc, banque, facture EDF, …). L’administration a ainsi développé des outils permettant de détecter les profils les plus à risque.

Partager

À lire aussi


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article