LVMH Moet Vuitton : Une croissance organique à deux chiffres toujours au rendez-vous pour LVMH Moet Vuitton

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

(BFM Bourse) – Les ventes du géant mondial du luxe ont crû de 17% au troisième trimestre, dont 11% de croissance organique, soit dans la droite ligne du premier semestre, en dépit des incertitudes sur la croissance mondiale et des crises géopolitiques.

Ouvrant comme à son habitude le bal des publications trimestrielles parmi les plus grandes capitalisations du marché parisien, LVMH fait état mercredi soir d’une progression organique de 11% de ses ventes au troisième trimestre, malgré une base de comparaison de plus en plus difficile (la croissance avait été de 10% au 3e trimestre 2018), absolument pas affecté par les tensions commerciales et les signes de ralentissement de la croissance mondiale.

Le chiffre d’affaires du numéro un mondial du luxe sur les neuf premiers mois de 2019 a atteint 38,4 milliards d’euros, en expansion de 16% dont 11% de croissance organique par rapport à la même période de 2018. En moyenne, les analystes pariaient sur une progression organique d’un peu moins de 10%.

Au seul troisième trimestre, LVMH a enregistré une progression de 17% en données publiées, soit également 11% (en ligne avec le premier semestre) en données organiques, à change et périmètre constants.

Les Etats-Unis et l’Europe ont enregistré “de bonnes progressions sur le trimestre tout comme l’Asie malgré un contexte difficile à Hong Kong”, a indiqué le groupe dirigé par Bernard Arnault dans un communiqué.

De juillet à septembre, la division Mode et Maroquinerie, locomotive du groupe grâce à Louis Vuitton, a vu ses ventes bondir de 19% (en données organiques), à 5,45 milliards d’euros. Deuxième pilier du groupe, l’activité Distribution sélective (dont Sephora) a vu son chiffre d’affaires totaliser 3,457 milliards, en progression de 4%.

Du côté des Vins et Spiritueux, les ventes ont atteint 1,43 milliard (+8%) tandis que les Parfums et Cosmétiques totalisaient 1,67 milliard (+7%).

“Dans un environnement de croissance depuis le début de l’année, marqué cependant par un contexte géopolitique incertain, LVMH continuera de faire preuve de vigilance”, indique le groupe qui ajoute compter poursuivre sa stratégie “centrée sur l’innovation et une expansion géographique ciblée dans les marchés les plus porteurs”. “LVMH compte sur le dynamisme de ses marques et le talent de ses équipes pour renforcer encore en 2019 son avance sur le marché mondial du luxe”, sans chiffrer ses objectifs comme de coutume.

Guillaume Bayre – ©2019 BFM Bourse

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LVMH en temps réel :


Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article