LYSOGENE : L'américain Sarepta va apporter de l'argent frais à la biotech tricolore Lysogene

Mots-clefs : , , , , , , ,

Lysogene, fondée par Karen Aiach, décroche un accord de licence à 125 millions de dollars

(BFM Bourse) – En échange des droits de commercialisation de LYS-SAF302, un médicament issu de la thérapie génique visant une maladie rare, la biotech américaine versera à Lysogene 26 millions de dollars (22 millions d’euros) dès 2018 et entrera à son capital.

Belle prise pour Lysogene, la société de biotechnologies fondée par Karen Aiach pour trouver un traitement au syndrome de Sanfilippo, une maladie neuro-dégénératrice rare et incurable à ce jour. L’entreprise a conclu un accord de licence avec l’américain Sarepta Therapeutics, en pointe dans les thérapies destinées aux maladies génétiques rares, comme la myopathie de Duchenne.

Sarepta, valorisé 8,8 milliards d’euros sur le Nasdaq, acquiert les droits mondiaux du LYS-SAF302, le traitement mis au point par Lysogène pour traiter la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA, l’autre nom du syndrome de Sanfilippo) mais pas encore commercialisé. Lysogene conserve toutefois les droits pour l’Europe. L’accord confère en outre à Sarepta une option sur un autre candidat (traitement en cours de développement) de thérapie génique de Lysogene, non divulgué à ce stade.

Jusqu’à 125 millions de dollars de paiements d’étape

En rémunération de ces droits, Sarepta versera jusqu’à 125 millions de dollars (en fonction de l’atteinte de différentes étapes réglementaires) ainsi que des redevances sur les ventes éventuelles. L’accord comprend 26 millions de dollars de versements d’ici la fin de l’année -soit pratiquement autant que ce que Lysogene avait levé lors de son introduction en Bourse l’an dernier sur Euronext Paris- dont 15 millions de dollars à la signature et le solde au démarrage d’une étude pivot (dernière étape avant la commercialisation) sur LYS-SAF302. En outre, la biotech US investira l’équivalent de 2,5 millions de dollars au capital de Lysogene par le biais d’une augmentation de capital réalisée avec une prime de 30% par rapport à la moyenne pondérée du cours des cinq dernières séances.

Une validation des travaux menés par Lysogene dans la thérapie génique

En 2019, Sarepta versera un montant supplémentaire pouvant aller jusqu’à 19 millions de dollars. Lysogene renforce ainsi significativement sa position de trésorerie pour poursuivre le développement de ses autres projets. Ce partenariat « constitue une avancée formidable pour Lysogene et pour notre engagement d’apporter un traitement aux patients souffrant de MPS IIIA », a déclaré Karen Aiach, la directrice générale. « Nous sommes fiers de cette validation importante de nos travaux et nous nous réjouissons de travailler en étroite collaboration avec Sarepta ».

« Nous partageons avec Lysogene un sentiment d’urgence et un engagement profond à mener à bien ce programme, à l’instar de nos autres traitements ciblant des maladies génétiques graves sévèrement débilitantes. Dans cette optique, Sarepta mettra à profit son expertise du traitement des maladies rares et des thérapies géniques pour faire bénéficier la communauté MPS de LYS-SAF302 », a ajouté de son côté Doug Ingram, le patron de Sarepta.

Guillaume Bayre – ©2018 BFM Bourse

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LYSOGENE en temps réel :


Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article