Marchionne : un état de santé préoccupant pour lui … et FCA ?

Mots-clefs : , , , ,

Marchionne : un état de santé préoccupant pour lui … et FCA ?

Inquiétudes à demi-mots sur la santé du patron de Fiat Chrysler Automobiles, Sergio Marchionne, … le contexte étant de nature à nuire également à la santé du constructeur automobile et au cours de son action.

Selon la presse italienne, le PDG de FCA manquera probablement l’annonce des résultats du deuxième trimestre, prévue le 25 juillet prochain, se remettant –  nous dit-on – d’une récente chirurgie. Loin de vouloir jouer à la presse people, les medias envisagent d’ores et déjà l’impact d’une telle absence sur les comptes et l’avenir de l’entreprise.  La situation semble évoluer d’heure en heure au sein de l’entreprise, laquelle préparer désormais ouvertement sa succession, le  processus ayant été certes  préalablement engagé.

Marchionne absent de la conférence trimestrielle ?

Sans citer ses sources, Lettera 43, un site économique italien, a déclaré que Marchionne ne devrait pas tenir les rênes  de la prochaine conférence téléphonique trimestrielle de l’entreprise, une étape majeure. Le 5 juillet dernier, le même média rapportait que l’homme fort de FCA avait été opéré en Suisse, sans fournir d’autres détails. L’article de Lettera 43 citait alors un porte-parole du constructeur déclarant que l’opération avait eu lieu sur l’épaule droite de Marchionne et qu’“il était en phase de rétablissement”, ajoutant qu’”une brève convalescence est attendue”.

Sergio Marchionne, âgé de 66 ans, n’a pas répondu à un mail du 6 juillet dernier de Automotive News souhaitant s’informer de son état de santé.

Automotive News  précise par ailleurs que Marchionne a été un gros fumeur, laissant ainsi entendre que le patron de FCA pourrait être atteint d’une pathologie beaucoup plus sévère qu’une « simple » fracture. Il ajoute que ce dernier entame à l’heure actuelle sa dernière année en tant que PDG de la société, après avoir rejoint Fiat en juin 2004, le constructeur se trouvant alors en difficulté.

Le journal américain tient également à souligner que, le cas échéant, cette absence revêtirait un important caractère symbolique puisqu’il s’agirait alors de la première conférence de revenus trimestriels que le patron de FCA manquerait depuis sa nomination à ce poste.

Rappelons par ailleurs que le successeur de Marchionne n’a pas encore été nommé publiquement, bien qu’il ait à maintes reprises insisté sur le fait que ce dernier viendrait des rangs exécutifs internes de l’entreprise.

Les investisseurs recherchent une gestion sûre. Mais un coup d’œil à Marchionne sifflant à travers un nuage de fumée de cigarette est de nature à les amener à se demander ce qu’il adviendra de Chrysler s’il n’est soudainement pas là pour le faire fonctionner” déclarait quant à lui en 2011 David Kiley dans un article – visionnaire ? – du Huffingtonpost intitulé « Chrysler’s Sergio Marchionne: A Smoking Success » ….

Absence publique de Marchionne malgré la victoire de Ferrari

Précisons que la dernière apparition publique de Marchionne a eu lieu à Rome le 26 juin dernier, lors de la remise d’une Jeep Wrangler aux carabiniers italiens.

Lettera 43 enfonce le clou et va encore plus loin … rappelant que 3 jours plus tard, Ferrari gagne à Silverstone, chose qui n’avait plus été observée depuis 2011. Sans toutefois provoquer  de réaction officielle du PDG de Ferrari … Sergio Marchionne. « Nous sommes le 18 juillet, la convalescence continue, personne n’est en mesure de s’assurer que le 25 juillet Marchionne sera présent » résume ainsi le media.

FCA clôt le débat sur un remplacement de Marchionne avant l’heure

Dans une déclaration obtenue il y a quelques heures en réponse à d’autres médias italiens, FCA a admis que Marchionne avait récemment subi une intervention chirurgicale, mais a clos le débat au sujet de son remplacement possible. “Comme la société l’a déclaré à maintes occasions, une telle nomination aura lieu au moment opportun et le successeur, qui sera issu des rangs internes , sera choisi sur la base d’un processus décisionnel rigoureux initié il y a quelque temps” a tenu à préciser le constructeur. Une porte-parole de FCA US refusant de commenter davantage.

La santé de Marchionne vitale pour FCA

Selon la Financial Industry Regulatory Authority, les sociétés cotées en bourse ne sont certes pas tenues de divulguer au public si leurs dirigeants sont atteints de maladies graves. Néanmoins, lors de  ses rapports annuels auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission, organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers), FCA mentionne régulièrement que la santé de Marchionne et sa capacité continue à mener à bien les business plans de l’entreprise sont vitales pour les perspectives à long terme de la société. Le constructeur les estime  même comme “essentielles à l’exécution” de la direction stratégique de FCA et à la mise en œuvre des objectifs commerciaux et financiers.

Le cours de FCA dopé par de bons résultats … sans compter sur la santé de Marchionne

Certes le bénéfice estimé est de deux milliards, en ligne avec le consensus et en hausse de 6% par rapport à l’année précédente, précise Lettera43. Le baromètre, en somme, semble être au beau fixe mais une éventuelle communication de l’entreprise sur l’état de santé de Marchionne pourrait également perturber le scénario,  pouvant même engendrer  des véritables chocs sur le marché boursier.

“En ce sens, les responsabilités de l’entreprise sont importantes”, conclut le media italien, et ce “indépendamment du fait qu’il n’y a en aucun cas une obligation de communication spécifique dans ce domaine.”

Sources : Automotive NewsLettera 43, Huffingtonpost


Le Blog Finance

Partager cet article