Mi-séance CAC : entre deux eaux

Mots-clefs : ,

CAC-050412.png

Après 4 jours de fermeture, la bourse de Paris a ré-ouvert ce mardi
matin en net repli, prenant en compte le repli de Wall Street de
vendredi après des chiffres de l’emploi décevants. Le Future CAC a même
plongé l’espace de quelques secondes sur 3164 à 8h sur le coup de
déclenchement d’ordres stops, pour revenir rapidement sur la zone des
3250. Le CAC lui a ouvert un peu au dessus, en gap baissier.

Un gap qui sera toutefois rapidement comblé. Depuis, le CAC hésite de
part et d’autres des plus bas de jeudi, partagé entre un test des
3230/3250 et un rebond technique, après un repli de plus de 300 pts en
quelques semaines. Il cède actuellement 1.22% à 3279 pts.

Graphiquement,
nous nous retrouvons donc dans une configuration partagée, avec une
tendance baissière mais une zone de support importante à proximité.
Attention également à la configuration incertaine des indices
américains. Pour cet après midi, nous surveillerons le comportement du
CAC par rapport à une première zone de résistance au niveau des
3290/3295, qui coiffe le marché depuis ce matin. Au dessus, on devrait
renouer avec les 3300 et une première zone de résistance au niveau des
3315/3320, avant les 3340/3345.

A la baisse, on surveillera tout
retour sous les 3270 puis sous les plus bas de ce matin, qui devraient
envoyer le CAC sur la zone des 3230/3250.

Côté valeurs du CAC,
Véolia progresse de 0.4% suite à un relèvement de recommandation et un
contrat remporté à New York. Air Liquide gagne elle 0.3% et Sanofi 0.2%,
tout comme EDF. A la baisse, STMicroelectronics souffre d’un
avertissement sur marge, suite à une amende reçue. Le titre cède 4.6%,
devant Peugeot, toujours en difficultés après son augmentation de
capital : le titre cède 3.5%, à égalité avec Technip.

Côté devises
et matières premières enfin, l’euro reste stable à 1.307$ . Il faut dire
qu’il se retrouve sur une zone de support, mais dans une dynamique
plutôt baissière. Nous tenterons de vous proposer sur FSC une analyse
d’ici demain pour faire le point sur la configuration actuelle, évoquée
dans notre analyse du mois dernier. Le pétrole est lui en repli de 0.5%,
le baril de brut cotant 101.8$ . Quant à l’once d’or, elle tente un
rebond bien insignifiant, à 1643$ (+0.1%), toujours sur une zone
délicate, mais elle a évité le pire pour l’instant après le repli du 4
avril dernier (cf. notre dernière analyse de fin de semaine dernière)

A lire également :

Analyse CAC 05/04/12

Analyse Dow Jones 03/04/12

Analyse Nasdaq 03/04/12

Le Blog Finance

Partager cet article