Nantissement (définition)

Mots-clefs : ,

Définition du nantissement

Au sens de l’article 2355 du Code civil, le nantissement est l’affectation d’un bien meuble incorporel ou d’un ensemble de biens meubles incorporels, présents ou futurs, en garantie d’une obligation (le plus souvent une dette). Il peut être d’origine judiciaire ou conventionnelle. Auparavant, le nantissement désignait juridiquement le contrat par lequel un débiteur remettait une chose mobilière (gage) ou immobilière (antichrèse) à son créancier en vue de garantir sa dette.

A voir également

Communautés d’assistance et de conseils.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d’, diplômé d’HEC


Dernières astuces

Partager cet article