Nasdaq Composite : Des craintes légitimes, pas de peur, encore moins de panique

Mots-clefs : , , , , , , ,

(BFM Bourse) – L’indice Nasdaq Composite est attendu en baisse à l’ouverture ce jeudi, les investisseurs devant composer avec la résurgence des craintes entourant la propagation du coronavirus chinois, alors que le bilan s’est alourdi à 170 morts jeudi en Chine après un bond sans précédent du nombre quotidien de décès.

Mercredi, la Réserve fédérale américaine (Fed) a laissé sans surprise ses taux inchangés mais son président Jerome Powell s’est également inquiété des conséquences de l’épidémie du nouveau coronavirus sur l’économie mondiale.

A suivre côté valeurs, des poids lourds de l’indice, en particulier FaceBook, attendu en vive baisse à l’ouverture après ses trimestriels, et Tesla, à l’inverse en pleine effervescence avant-Bourse, après sa publication. Publication au-delà des attentes pour Biogen, beaucoup moins volatile en revanche.

Apple a gagné 2,09% à 324,34$ hier, après la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes de la communauté financière. De bon augure alors que l’action de la puissante firme à la pomme avait traversé un petit trou d’air en début de semaine, avec la crainte de voir le rythme de production de ses smartphones se réduire en Chine, en raison de l’épidémie de coronavirus.

Dans l’immédiat, les opérateurs vont devoir composer avec une croissance en données avancées pour le quatrième trimestre 2019, en progression annualisée de 2.1%, parfaitement stable par rapport au trimestre précédent. Cible atteinte pour les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 20 au 26 janvier, à 216 000, en contraction de 7 000 unités.

Hier, le programme côté américain était une nouvelle fois assez riche. Les opérateurs ont dû composer avec une contraction sensiblement plus forte qu’anticipé du déficit commercial pour le mois de décembre, à 68.3 milliards de dollars. La dynamique de réduction de ce déficit mensuel reste toutefois encore à la hausse depuis un an. Signaux encourageants du côté des stocks des grossistes, en contraction de 0,1%, mais pas du côté des ventes de logements en cours (en chute libre, complètement inattendue), et des stocks de pétrole, qui gonfle de 3,5 millions de barils. Les cours du brut n’avaient pas besoin de ça en pleine crise sanitaire chinoise.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Cadre technique de fond:

Le marché poursuit le tracé d’un mouvement inertiel en balayant rapidement le moindre événement potentiellement négatif, sans qu’aucun mouvement de prise de profit majeur ne soit à l’ordre du jour. La psychologie de marché de fond reste majoritairement acheteuse (voir long blanc ou marubozu doublé d’une structure englobante lundi 06/01, et extension haussière consécutive), mais un peu moins agressive et plus regardante que sur les trois derniers mois de l’année, et en particulier l’exceptionnel mois de décembre, au sein duquel se sont concentrés pas moins de quatre gaps de poursuite. Trend is your friend, selon le simple mais tellement précieux adage boursier: la tendance est l’alliée de l’investisseur ! Ce cadre de fond est inchangé.

A court terme néanmoins:

La pause en fin trading range est l’option privilégiée. L’association d’une structure en englobante baissière vendredi, dans des volumes épais, laisse augurer une courte période de prudence. Pour rappel, l’englobante est une bougie dont l’ampleur du corps recouvre entièrement celui de la bougie précédente. Il s’agit d’une combinaison particulièrement prédictive lorsqu’elle est validée par les volumes de transactions.

Nous notions mardi que le gap baissier tracé lundi n’avait aucune valeur de rupture. Confirmation dès hier avec un comblement complet et précis en séance. Dans l’immédiat, l’ampleur de la consolidation horizontal à venir semble défini, entre une zone supérieure aux 9 000 points et les 9 500 points. Soit finalement, une zone d’une grande fermeté.

Avis légèrement négatif à l’échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l’indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l’indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 9451.00 points.

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Des craintes légitimes, pas de peur, encore moins de panique (©ProRealTime.com)

©2020 BFM Bourse

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article