Nasdaq Composite : Espoirs de détente dans les tensions commerciales sino-américaines

Mots-clefs : , , , , , , ,

(BFM Bourse) – L’indice Nasdaq Composite a clôturé vendredi très légèrement dans le vert (+0,08% à 6 584 points), à l’issue d’une séance marquée par une indécision nerveuse. De nouveaux espoirs, depuis ce week-end, d’une détente sur le front commercial entre Washington et Pékin, devraient permettre de contenir les élans baissiers.

D. Trump évoque pour sa part de « gros progrès » avec la Chine. Voici la traduction d’un tweet du Président américain, posté samedi soir: « Je viens juste d’avoir un long et fructueux entretien téléphonique avec Xi Jinping . L’accord avance à grands pas. S’il est conclu, il sera très complet, et répondant à de nombreux sujets de débats. De grands progrès sont en marche ! « 

Ce qui ne balaie pas pour autant les craintes redoublées d’une perte de vitesse marquée de l’économie mondiale. Nouveau signe très clair tôt ce matin, avec le principal indicateur de la journée: le passage de l’indice d’activité PMI manufacturier chinois sous la barre des 50 points, une première depuis août 2016, préoccupe les salles des marchés. Un passage sous les 50 points annonce une contraction du secteur.

Par ailleurs, faute d’accord sur le budget national au Congrès, le shutdown, à savoir la paralysie d’une grande partie des services publics américains, au chômage technique, se poursuit. Le point d’achoppement entre la Maison Blanche et le Congrès concerne le financement d’une des promesses phare de Trump durant sa campagne électorale: la construction d’un mur gigantesque à la frontière mexicaine.

Le dernier shutdown durable dans l’histoire récente date de l’automne 2013, sous la présidence d’Obama. L’absence d’accord budgétaire au Congrès portait sur la loi phare d’assurance-maladie, loi dite Obama Care. La situation de paralysie avait alors duré 17 jours… Le « record » est de 21 jours (sous la présidence de Clinton).

Au chapitre macroéconomique vendredi, l’indice d’activité industrielle PMI de Chicago s’est contracté beaucoup moins que prévu ce mois-ci, à 65,4 points, contre 66,4 le mois précédent et un consensus à 61.4.

Aucun indicateur statistique majeur ne figure à l’agenda ce lundi ni côté américain, ni côté américain, ni côté européen au demeurant, à la veille du jour de l’An. Les données finales de l’indice PMI manufacturier pour le mois de décembre sont attendues mercredi.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Une fois froidement relativisé le rebond, certes amples, de mercredi, il convient de se reporter sur les niveaux à surveiller.

Dans l’immédiat, une nouvelle ouverture en légère hausse, et dans des volumes limités est l’option privilégiée, avant la formation d’une courte formation en transition latérale. On surveillera l’attitude de l’indice au contact de la borne basse d’un ancien canal baissier, que nous avons laissé volontairement en noir sur le graphique c-dessous. Tout essoufflement des cours à son contact devra inviter à un redoublement de prudence.

Avis neutre à l’échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l’indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu’un franchissement des 6805.00 points raviverait la tension à l’achat. Tandis qu’une rupture des 6330.00 points relancerait la pression vendeuse.

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Espoirs de détente dans les tensions commerciales sino-américaines (©ProRealTime.com)

©2019 BFM Bourse

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article