Nasdaq Composite : Les 8 000 points sous surveillance

Mots-clefs : , , , ,

(BFM Bourse) – L’indice Nasdaq Composite a perdu mardi 0,68% à 7 948 points, l’ensemble des indices phare de la core américaine emboîtant le pas à l’Europe, plombée hier pour se principaux marchés d’actions en Zone Euro, par la crise politique en Italie, qui laisse craindre un nouveau dérapage budgétaire.

Le Premier ministre transalpin Giuseppe Conte a mis fin au premier gouvernement populiste italien en annonçant sa démission, après avoir accusé l’homme fort de l’exécutif, le leader d’extrême droite Matteo Salvini, d’avoir été “irresponsable” en déclenchant une crise politique. “J’interromps ici cette expérience de gouvernement. J’entends conclure ce passage institutionnel de façon cohérente. J’irai voir le président de la République pour lui présenter ma démission”, a déclaré celui était en poste depuis le 1er juin 2018.

L’Italie, en plus d’être la troisième économie de la Zone Euro, est un partenaire commercial privilégié de la France. Le risque est d’abord celui d’un dérapage budgétaire, Salvini ayant déclaré qu’il avait besoin de 50 Milliards d’Euros dans l’immédiat pour des mesures de relance. Or les caisses de l’Etat sont vides…

Au chapitre statistique mardi, très peu de choses à se mettre sous la dent. Citons l’indice des prix à la production en Allemagne en juillet, qui a légèrement dépassé les attentes en progressant de 0.1% en rythme mensuel. L’agenda se densifie progressivement cette semaine. On suivre en particulier les ventes de logements anciens aux Etats-Unis à 16h00, les stocks de pétrole à 16h30 et les “Minutes” de la Fed à 20h00.

Le grand rendez-vous de la semaine sera le nouveau discours du président de la Réserve fédérale américaine, vendredi, au symposium économique de Jackson Hole, dans le Wyoming. Jerome Powell pourrait profiter de l’occasion pour préciser le diagnostic de la banque centrale sur la croissance américaine et la trajectoire des taux d’intérêt après la baisse décidée fin juillet, la première depuis 2008. Les marchés tablent pour l’instant sur un assouplissement de même ampleur en septembre.

C’est cette question monétaire qui va devenir progressivement un élément clef des marchés, en corrélation avec les tensions et détentes sur le font commercial.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous insistons sur le fait que l’extension haussière du 19 août s’est réalisée dans un niveau de participation décroissant, et sans gain en cours de séance. Par ailleurs, le recul dès le lendemain commence à définir la création d’une zone de résistance sous les 8 000 points soit un seuil de cours psychologique. Les investisseurs resteront donc particulièrement prudents. Avis neutre à l’échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l’indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu’un franchissement des 8000.00 points raviverait la tension à l’achat. Tandis qu’une rupture des 7580.00 points relancerait la pression vendeuse.

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Les 8 000 points sous surveillance (©ProRealTime.com)

©2019 BFM Bourse

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article