Portrait de Grégory Olczak-Godefert, avocat, Directeur associé, Lille

Mots-clefs : , , , , , ,

gregory-olczak-godefertFidal a lancé début octobre une campagne de recrutement nationale.

Vous êtes avocat en droit social et mû par une vision entrepreneuriale de votre métier ?

C’est également le cas de Grégory, Directeur associé à Lille, passionné par son métier, qui partage avec nous son expérience.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?
Au départ, je crois que c’est le résultat d’un lent processus entamé lorsque je suis rentré à l’Université. Il y a eu le goût de la matière juridique au sens large, puis du droit social en particulier, quelques stages en entreprise et en cabinet, de belles rencontres aussi.

Aujourd’hui, ce choix je continue de le faire chaque jour, à chaque instant, car c’est un métier formidable !

Quel est votre parcours ?
J’ai eu la chance de faire le M2 DPRT à l’université Paris 2 avec le professeur Teyssié. Un modèle pour de nombreux étudiants. J’ai rapidement intégré le département droit social d’un cabinet anglo-saxon au sein duquel je suis resté 10 ans. J’ai ensuite rejoint les équipes parisiennes de Fidal. J’y ai exercé pendant 3 ans avant que le cabinet ne me propose de rejoindre la direction des Hauts-de-France en tant que directeur du département droit social, poste que j’occupe depuis 4 ans maintenant.

Quels sont vos principaux domaines d’activités ?
J’interviens sur un champ de problématiques très large, souvent en équipe avec d’autres avocats. L’idée est d’apporter à nos clients le meilleur conseil technique et/ou opérationnel dans les meilleurs délais.

Qui sont vos clients ?
Des entreprises de toutes tailles, et dans de très nombreux secteurs professionnels.

Ce que Fidal a que les autres n’ont pas ?
Traditionnellement, l’avocat était un professionnel indépendant. Aujourd’hui, il doit s’inscrire dans une démarche collective pour proposer un accompagnement de ses clients plus pointu techniquement, pluridisciplinaire et très opérationnel. Fidal offre clairement ce cadre de travail. Fidal permet également d’évoluer vers des fonctions managériales et une réelle mobilité géographique.

Qu’est-ce qui vous passionne le plus dans votre métier ?
Etre un partenaire de nos clients : grande réactivité, compétences techniques pointues, expérience et aptitude à proposer des solutions opérationnelles, pragmatiques et simples. Notre véritable plus-value réside dans notre capacité d’écoute et de compréhension de nos clients, de façon à nous inscrire dans une relation de confiance sur le long terme, en utilisant le droit social comme un véritable outil pour les aider à réaliser leurs projets.

Quelle est votre plus grande fierté professionnelle ?
Travailler au sein d’une équipe, croiser les compétences, grandir ensemble.

Quelle est selon vous la principale qualité pour intégrer Fidal ?
L’engagement.

Quel est votre meilleur souvenir professionnel ?
Il y a eu beaucoup de bons souvenirs, mais le meilleur sera le prochain !

Lire aussi :
Fidal lance une campagne de recrutement en droit social
Portrait de Marion Cornu, Avocate associée à Nantes

Mots-clés : , , , , ,

FIDAL avocats : le blog

Partager cet article