Pour sa future boutique des Champs-Elysées, Apple dépense des sommes astronomiques

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rien n’est trop beau (ni trop cher) quand il s’agit pour Apple d’installer son nouveau vaisseau amiral sur les Champs-Elysées. La firme à la pomme a en effet dépensé sans compter pour implanter son siège ainsi qu’un nouveau concept d’Apple Store au numéro 114 de l’avenue parisienne. Le loyer pour ses 5400 mètres carrés ? 14 millions d’euros par an, selon les informations de L’Opinion publiées ce jeudi.

Et encore, il s’agit du prix avant travaux. Car pour disposer d’un bâtiment parfaitement adapté, Apple a mis 55 millions d’euros sur la table. Soit près de 10.000 euros de travaux par mètre carré. Un investissement très conséquent et plutôt supérieur à ce qu’on observe habituellement pour des boutiques, y compris pour les « flagships » présents sur les plus belles avenues du monde. A titre de comparaison, le prix de construction d’un logement neuf (hors prix du foncier) oscille généralement entre 3000 et 4000 euros par m2 en France. Et dans le résidentiel, il est assez rare de dépasser les 1000 euros par m2 pour rénover de fond en comble un logement.

L’Apple Store, qui doit ouvrir ses portes en décembre, disposera d’une grande verrière avec un puits de lumière qui devrait ravir les acheteurs d’iPhone. La compagnie de Cupertino décline là un nouveau concept de magasin, qui n’existe que dans sept points de vente à travers le monde. L’architecte britannique Norman Foster (du cabinet Foster + Partners), qui a réalisé l’hôtel de ville de Londres ou encore le nouveau siège géant en forme d’anneau d’Apple en Californie, est à la manœuvre dans ce dossier.

47.000 euros de revenus par mètre carré

Le fonds de pension allemand BVK, qui percevra les loyers d’Apple, vient de racheter le bâtiment pour 600 millions d’euros (il en valait à peine 100 millions il y a 10 ans), l’équivalent de 110.000 euros le mètre. C’est dix fois plus que le prix moyen au m2 dans l’immobilier résidentiel ancien, qui file vers les 10.000 euros dans la capitale. L’attractivité des Champs-Elysées ne se dément pas, surtout lorsqu’on sait que les anciens locaux d’Europe 1, situé rue François Ier à moins de 500 mètres des Champs, se sont vendus « seulement » 252,4 millions d’euros, autrement dit « à peine » 23.000 euros du mètre.

Idéalement situé en face du métro parisien George V, l’immeuble du futur vaisseau amiral d’Apple compte 7 niveaux. Les quatre premiers niveaux seront consacrés à l’Apple Store, tandis que les employés du siège se partageront les 3 derniers étages, comme l’explique à BFM le groupe Hines, à qui le propriétaire des lieux, BVK, a confié la gestion. L’Apple Store se répartira ainsi sur 2900 m2 au total. Afin de payer l’intégralité du loyer, la boutique devra générer un peu plus de 4800 euros de revenus par mètre carré et par an. Cela paraît énorme. Et pourtant, c’est très largement à la portée d’Apple. Selon eMarketer, les magasins d’Apple généraient en moyenne en 2017 plus de 47.000 euros de chiffre d’affaires par mètre carré.

Votre argent RSS – economie

Partager cet article