Réduction d’impôt : fenêtres

Mots-clefs : , ,

Les travaux d’isolation et d’économie d’énergie sur les fenêtres peuvent donner droit à une réduction d’impôt pour travaux dans la résidence principale.

Travaux concernés

Sont concernés :

  • les matériaux d’isolation thermique des parois vitrées sur les fenêtres
  • les volets isolants, mais uniquement pour les foyers aux fables revenus.

Conditions

  • Les travaux doivent porter sur la résidence principale du contribuable. Les résidences secondaires sont donc exclues.
  • Le logement doit être achevé depuis plus de deux ans.
  • Les travaux doivent s’insérer dans le cadre d’un bouquet de travaux et doivent donc concerner au moins deux catégories de ce bouquet.
  • Les travaux doivent porter sur au moins la moitié des fenêtres.

Taux de réduction d’impôt

Le taux de la réduction d’impôt est de 25% des dépenses, prises dans la limite de 8 000 € (ou 16 000 * pour un couple) + 400 € par personne à charge.

Pour les volets isolants, le taux est de 15%.

Revenus modestes

Les foyers qui bénéficient du plafonnement de la taxe d’habitation sont soumis à des conditions plus souples : les dépenses peuvent être isolées sans faire partie d’un bouquet de travaux et peuvent porter sur moins de la moitié des fenêtres.

Mais le taux de la réduction d’impôt est ramené à 15%.

A voir également

Communautés d’assistance et de conseils.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d’, diplômé d’HEC


Dernières astuces

Partager cet article