Réforme scolaire et travail : ce qu’il faut anticiper

Mots-clefs : , , , , ,

La réforme scolaire doit être anticipée dès maintenant par les parents salariés ainsi que par leurs employeurs. La réforme Peillon aura en effet des conséquences pour les entreprises, puisque les parents qui travaillent devront s’organiser pour s’adapter à la nouvelle semaine de 4 jours et demi. Le point sur les changements à prévoir dès aujourd’hui.

Semaine de 4 jours et demi

Principal changement instauré par la réforme scolaire : la mise en place de la semaine de 4 jours et demi, contre 4 jours jusqu’à maintenant. Pour l’année scolaire 2014 – 2015, les enfants auront donc école le mercredi matin en plus du lundi, mardi, jeudi et vendredi.

Travail le mercredi

Ce changement concerne les écoles publiques. En revanche, les écoles privées sous contrat peuvent rester à la semaine de 4 jours. Toutefois, les parents d’élèves en école privée qui n’iront pas à l’école le mercredi seront confrontés à de nouveaux problèmes de garde, puisque les centres aérés n’ouvriront plus le mercredi matin. Pour un certain nombre de parents qui ne pourront pas s’offrir une assistante maternelle ou une garde d’enfant à domicile, il sera donc nécessaire d’organiser leur temps de travail en fonction de cette nouvelle donne.
Différents solutions s’offrent à eux. Les parents qui travaillent le mercredi matin auront ainsi trois possibilités : la modification d’horaires, le passage à temps partiel ou la demande de télétravail pour cette matinée de la semaine. L’employeur restera toutefois libre de refuser ces demandes…

Entrée en vigueur

La réforme scolaire entre en vigueur à la date de la prochaine rentrée scolaire 2014. Il convient donc d’anticiper cette date au plus tôt en adressant dès aujourd’hui vos demandes d’aménagement du temps de travail à votre employeur.

A voir également

Communautés d’assistance et de conseils.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d’, diplômé d’HEC


Dernières astuces

Partager cet article