Robots de cuisine : Intermarché et Aldi relancent la guerre des prix avant Noël

Mots-clefs : , , , , , , , ,

A l’approche des fêtes de fin d’année, Lidl a remis en vente son Monsieur Cuisine Connect, vendu à 359 euros, et qui s’est écoulé en quelques heures l’été dernier. Mais deux concurrents se positionnent aussi dans la course aux prix des robots cuiseur : Intermarché et Aldi.

Lundi 2 décembre, Lidl a remis dans ses rayons 150 000 robots multifonctions, au prix de 359 euros, comme cet été lors de la première mise en vente. « Tout partira très vite », prévient Michel Biéro, directeur exécutif du discounter dans Le Parisien. « Dès 7h du matin lundi, les gens faisaient la queue devant certains magasins alors qu’il faisait très froid », à la quête du fameux Monsieur Cuisine Connect, de la marque Silvercrest.

La chaîne allemande n’a toutefois pas le monopole du robot cuiseur à bas coût. Intermarché avait annoncé en septembre dernier sa volonté de lancer un robot connecté à 349 euros, soit 10 euros de moins que Lidl. Pari tenu : le réseau de supermarchés a communiqué par voie publicitaire la mise en vente du Digicook Arthur Martin (en exclusivité pour Intermarché) à 349 euros mardi 10 décembre, à seulement 30 000 exemplaires, comme l’a repéré le site Les Numériques. Dans Le Parisien, le patron d’Intermarché Thierry Cotillard joue sans ambiguïté l’effet d’aubaine : « Il est possible qu’en une demi-heure, le magasin soit en rupture de stock. »

Le quotidien précise toutefois qu’une autre enseigne spécialisée dans les prix réduits se positionne sur le même créneau. Samedi 30 novembre, Aldi a mis en vente son nouveau « robot de cuisine avec fonction Wi-Fi » Quigg à 229 euros. Nettement moins cher, mais il faut préciser que la cuve n’affiche qu’une capacité de 2,2 litres, moitié moins que le robot-cuiseur d’Intermarché (5 litres) et légèrement moins que celui de Lidl (3 litres).

Ces enseignes ne sont évidemment pas les seules sur le marché du robot cuiseur, mais leurs produits se positionnent parmi les moins chers. Et le meilleur rapport qualité-prix ? Le comparatif publié par l’UFC-Que Choisir n’est pas forcément à l’avantage du robot de Lidl, qui n’obtient qu’une note de 9,2 sur 20. Loin de l’indémodable champion des robots cuiseur connectés : le Thermomix de Vorwerk, dont le dernier modèle (TM6) est le seul à obtenir une note dépassant les 15/20 sur le comparatif de l’association de consommateurs. A condition d’y mettre le prix : 1 299 euros.

Actualité économique sur cbanque.com

Partager cet article