Ruée vers l’or des investisseurs en décembre, la crise serait déjà là ?

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Ruée vers l’or des investisseurs en décembre, la crise serait déjà là ?

Signe des temps ? Phénomène laissant entrevoir une année 2019 plus que difficile ? Emergence d’une crise de même ampleur que celle de 2008 ?
Selon le Conseil mondial de l’or (CMO), les réserves d’or des fonds adossés au précieux métal ont grimpé en décembre. Et ce, alors même que les marchés actions chutaient. Les investisseurs préfèrent donc désormais miser sur les valeurs refuge. Ce qui ne présage rien de bon …

Selon le CMO, les investissements dans les ETF (fonds indiciels adossés à l’or) ont été d’une telle ampleur ces dernières semaines, qu’une hausse des stocks de 76 tonnes a été enregistrée en décembre.

Précisons que contrairement à la demande d’or en lingots, en pièces ou en bijoux – reflétant la demande des particuliers – les ETF s’adressent particulièrement aux acteurs professionnels du marché.

Inversion de tendance par rapport au 3eme trimestre 2018

Il s’agit bien d’un phénomène observé spécifiquement durant le mois de décembre. En effet, sur l’ensemble de 2018, la hausse des stocks ne représente que 69 tonnes. Durant le troisième 2018, les marchés avaient au contraire délaissé les valeurs refuge.

Rappelons qu’à a mi-août, les prix avaient touché leur plus bas en un an et demi. Les investisseurs américains, considérés comme particulièrement réactifs aux évolutions des cours, avaient alors ainsi liquidé leurs positions.

La demande enregistrée en 2018 est liée principalement aux fonds basés en Europe. Leurs réserves ont ainsi progressé de 10% sur l’année, précisent les analystes du CMO. A noter une forte demande issue du Royaume-Uni, en grande partie motivée par les incertitudes entourant le Brexit.

Forte hausse du cours de l’or

La forte demande observée durant le mois de décembre a engendré à une forte hausse
du prix de l’or. Le cours aura ainsi progressé de 5,2% sur le dernier mois de l’année pour atteindre 1.286 dollars l’once le 31 décembre, atteignant son plus haut niveau en six mois.

Depuis août dernier, le cours de l’or a regagné près de 10%, profitant en partie de son statut de valeur refuge.

La crise « promise » pour 2019 serait déjà là !

Au final une situation qui fait partie des 34 signes mis en avant dans un diaporama par le journal Capital permettant de démontrer qu’une nouvelle crise ne va pas arriver mais vient bel et bien de débuter. La valeur refuge n’aura jamais aussi bien porté son nom …

Sources : CMO, AFP , Capital

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com – 12 janvier 2019 –

A lire également :

La Bourse de Paris clôture sa pire année depuis 2011


Le Blog Finance

Partager cet article