Rupture conventionnelle et solde de tout compte

Mots-clefs : , , , ,

A quelle date l’employeur doit il fournir le solde de tout compte à son salarié à l’issue d’une rupture conventionnelle de son contrat de travail ?

Le solde de tout compte doit être établi à la date de rupture du contrat fixée par le formulaire de rupture conventionnelle. Le salarié peut contester son contenu dans un délai maximum de 6 mois suivant sa signature. Lorsqu’il n’a pas signé le solde de tout compte, ce délai de contestation est porté à 5 ans.

A voir également

Communautés d’assistance et de conseils.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d’Eric Roig, diplômé d’HEC


Dernières astuces

Partager cet article