Tchad et Exxon Mobil pour une solution amiable … diplomatie pétrolière de Rex Tillerson ?

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Simple coïncidence ? Alors que Rex Tillerson, le Pdg d’Exxon Mobil pourrait bientôt être nommé chef de la diplomatie US, le ministre tchadien du Pétrole et de l‘Énergie, Bechir Madet, a indiqué que la major pétrolière allait reprendre le dialogue avec le Tchad, et cette fois-ci à l’amiable. Diplomatie oblige   ?

“Le gouvernement essaie de trouver une solution amiable acceptable pour les deux parties et la recherche d’un avenir avec la société”, a déclaré Bechir Madet lors d’un entretien à la conférence Petrotech à New Delhi.

Pour rappel, après sa condamnation en octobre dernier, Exxon a été condamné au versement d’une amende de près de 45 000 milliards de FCFA, soit 74 milliards de dollars à l‘État tchadien. Le montant équivaut … à 27 fois le budget du pays.

Depuis 2009, Exxon Mobil, qui s’appuie sur une convention signée avec l’État tchadien, paye une redevance à un taux de 0,2% alors que celle-ci est fixée à 2% par la loi. Les douanes estimaient le manque à gagner à 380 milliards de francs CFA (579 millions d’euros). Ce qui constitue un véritable pactole, d’autant plus que les comptes publics sont grevés par la chute du cours du pétrole, lequel représentait début 2014 environ 2/3 du PIB et plus de 70 % des recettes de l’État.

Alors que Exxon avait fait appel de cette décision, les deux parties ont décidé désormais de trouver un terrain d’entente. Le même contentieux avait été soulevé en mars 2014 mais N’Djaména avait fini par suspendre son action en justice après négociation.

« Votre brillante élection à la Magistrature Suprême de votre beau et grand pays m’offre l’agréable occasion de Vous présenter au nom du peuple tchadien, de son Gouvernement et en mon Nom propre, mes très vives et chaleureuses félicitations et mes souhaits de pleins succès dans l’exercice de vos hautes et nobles fonctions » avait déclaré le Président tchadien Deby au nouveau Président élu des Etats-Unis Donald Trump.

Ajoutant : « la confiance que le peuple Américain vient de placer en Vous, ouvre une nouvelle étape dans votre engagement à son service et constitue un vibrant hommage rendu à vos grandes qualités d’homme d’Etat. »

Ou quand la diplomatie a de forts relents de pétrole

Sources : presse tchadienne

Elisabeth Studer – 10 décembre 2016 – www.leblogfinance.com

Le Blog Finance

Partager cet article