Test: que vaut le scooter électrique 50 cm3 N-Serie de Niu ?

Mots-clefs : , , , ,

Les voitures à gazole et essence devraient être bannis de la capitale d’ici 2030. Après les lancements des services de scooters électriques en location Cityscoot et Coup à Paris, des constructeurs de scooters électriques se lancent à l’assaut du marché hexagonal. L’Allemand Unu croît dans son modèle de scooter 50 cm3 à moins de 2.000 euros. C’est au tour du constructeur chinois Niu de lorgner sur le développement des 2 roues électriques. Deux modèles 50 cm3 sont disponibles: le M-Serie à 2.299 euros pour une personne et le N-Serie à 2.899 euros pour 2 personnes.

« Pour la première fois dans l’histoire, le développement d’une technologie vient de Chine et va se propager dans le monde entier », veut croire Joseph Constanty, directeur international de Niu. « Toute notre R&D est faite en Chine ainsi que la chaîne d’approvisionnement de tous les composants. 26 millions de scooters électriques sont vendus dans le pays chaque année. C’est comme avec les téléphones mobiles où les entreprises chinoises commencent à dominer le marché mondial ».

Le confort paradoxal du silence

Nous avons testé leur scooter 50 cm3 M durant une semaine cet hiver à Paris. La première chose qui frappe lors d’un test de scooter électrique est forcément le silence lors de ses déplacements. Et le confort est à double tranchant car les automobilistes, vélos, autres scooters et passants ne vous entendent pas arriver… et donc ne font pas attention à vous. Du coup juste après le silence, vous découvrez l’usage de votre klaxon. Afin de prévenir les autres de votre présence ce qui est assez absurde.

Le scooter adopte un look plutôt sympa. Sauf qu’on se rend vite compte que la majorité des pièces est en plastique. La taille des roues est très petite et son centre de gravité est très bas. Le N est très maniable et pèse seulement 95 kilos à vide. Les pneus de 12 pouces sont très petits et c’est là que le bât blesse un peu. Et à Paris, l’hiver, quand les chaussées sont glissantes, il nous est arrivé de faire quelques dérapages contrôlés. Ainsi on ne le conseille pas aux débutants dès que les conditions météo deviennent risquées.

Sur la poignée droite, vous pouvez via une molette, choisir dans quel mode vous roulez. 3 modes sont dispo: le 1 vous bridera jusqu’à 20 km/h, le mode 2 jusqu’à 35 et le 3 vous laissera aller à 45 km/h. La promesse est intéressante mais en réalité la vitesse d’accélération est très mal configurée. Concrètement si vous accélérer un tout petit peu, le scooter va s’emballer. Gênant lorsque vous slalomez entre les voitures à faible allure.

80 km d’autonomie

Le scooter N affiche une belle autonomie de 80 km sans repasser par la case recharge. Concrètement, si vous utilisez le mode 3 où le scooter va jusqu’à 45 km/h, celle-ci sera bien moindre. Mais si vous voulez prendre votre temps, et augmenter ainsi votre portée, il est possible d’arriver à cette distance en mode 1 (scooter bridé à 20 km/h). Tout cela bien sûr si vous n’êtes qu’un sur le scooter.

Pour tenir à deux dessus, disons qu’il ne faut pas être trop grand ou trop lourd afin de pouvoir garder l’équilibre sur l’engin. Il est quand même plus confortable d’être seul sauf pour de courtes distances.

Une appli qui géolocalise le scooter

Contrairement au scooter Unu où la batterie est sous la selle, celle de 10 kg du N se branche et se débranche sous vos pieds afin d’être rechargée sur une prise lambda via un adaptateur. Le temps de charge est de 6 heures. Niu a développé une fonction de batteries charges rapides en 3 heures qui n’est pas disponible en Europe.

Avantage non négligeable: grâce à l’appli, vous pouvez savoir en permanence où est votre scooter et combien il reste de batterie…. Sauf que lors de notre semaine d’essai, impossible de télécharger l’appli sur l’App Store. Gênant pour un scoot se voulant à la pointe de la technologie. Mais quand cela fonctionne, cela rend le vol de votre scooter très ardu: sauf à le mettre dans un parking pour que le GPS ne capte plus, vous pourrez géolocaliser tout le temps le scooter. 

Sur les petits détails qui peuvent être utiles: un chargeur USB est disponible ainsi qu’un système antivol neiman classique. En bref nous vous conseillons ce scooter si vous devez vous déplacez impérativement dans une ville ou en proche banlieue. Et si vous voulez affronter les éléments, il faudra mieux avoir déjà une petite expérience en 2 roues si vous ne souhaitez pas prendre de risques inconsidérés.

Challenges en temps réel : Entreprise

Partager cet article