Ukraine : les miliciens financés par les oligarques bientôt en free-lance

Mots-clefs : , , , , ,

Propos inquiétants que ceux de Capucine Granier-Deferre  lors d’une conférence sur l’Ukraine, organisée dans le cadre de Visa pour l’Image à Perpignan. La photo-journaliste  a en effet alarmé les personnes présentes dans la salle sur le fait que des miliciens financés par des oligarques ukrainiens allaient bientôt se fondre dans la nature avec leurs armes.

Des soldats attirés par l’appât du gain, qui pourraient donc offrir leurs « services » à d’autres protagonistes plus « offrants » ou tout simplement se déployer dans le pays et au delà, leurs munitions représentant pour eux tant un butin qu’un formidable « outil de travail » …

Des informations du terrain comme seules peuvent en avoir des journalistes présents sur place, qui peuvent nous glacer le dos quand on connaît l‘impact sur toute la région du Sahel de miliciens armés par le colonel Kadhafi.

Autre élément inquiétant : début août, le nouveau premier ministre de la république populaire autoproclamée de Donetsk Alexandre Zakhartchenko indiquait que 150 militaires ukrainiens qui avaient fui sur le territoire de Russie, avaient demandé de rejoindre les rangs de la milice populaire dans l’Est de l’Ukraine. Zakhartchenko avait alors ajouté que les membres de la milice populaire avaient confisqué des systèmes de lancement de missiles Grad, plusieurs chars et véhicules blindés aux militaires ukrainiens qu’ils avaient encerclés.

Précisons enfin que l’oligarque Igor Kolomoïski, gouverneur de la région de Dnepropetrovsk (Ukraine), finance plusieurs bataillons spéciaux chargés de réprimer l’insurrection dans le sud-est de l’Ukraine, dont le bataillon Azov.  Poursuivi par la justice russe pour « organisation de meurtres et recours à des moyens et méthodes de guerre illégaux », Igor Kolomoïski est une des personnes les plus riches d’Ukraine, sa fortune étant estimée à 1,8 milliard de dollars selon le magazine Forbes.

Elément notable, Wikipedia nous précise que ledit oligarque est israélo-chyprio-ukrainien, information extrêmement importante quand on sait qu’Israël et Chypre sont intimement liés dans l’exploration commune des champs gaziers off-shore de tamar, Leviathan en méditerranée orientale.

Détail encore explosif concernant cette partie du dossier : le 25 décembre dernier – en pleine trêve des confiseurs – la Syrie a signé avec la Russie un accord pour le moins stratégique sur l’échiquier énergétique mondial. Il s’agit en effet du premier accord de prospection pétrolière et gazière signée par la Syrie dans ses eaux territoriales, alors que suite à de récentes découvertes, ses réserves off-shore sont considérées comme les plus importantes de la Méditerranée. De quoi faire fortement réagir Israël …. partenaire des Etats-Unis et du géant pétrolier US Noble Energy dans cette partie fort convoitée du monde. Nous y reviendrons dans un article dédié.

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 07 septembre 2014

A lire également :

Visa pour l’Image : le monde de la finance pourrait sonner le glas du photo-journalisme

Sahel/Mali : quand Juppé s’alarmait de la détention par AQMI de missiles capables d’atteindre Air France et d’autres compagnies

Vers une déstabilisation du Sahel après la Libye ?

Libye : le CNT trop démuni pour surveiller les munitions de Kadhafi

Mali : arrivée de combattants pro-Kadhafi avec … armes et bagages … pour AQMI ?


Le Blog Finance

Partager cet article