Un milliard d’euros de plus ont atterri sur les Livrets A en septembre

Mots-clefs : , , , , ,

Le Livret A, placement très populaire parmi les épargnants français, a collecté en septembre environ un milliard d’euros, faisant moins bien que lors du mois précédent, mais nettement mieux qu’en septembre 2018, selon des chiffres publiés mardi par la Caisse des dépôts.

Dans le détail, le Livret A, dont les fonds sont disponibles à tout moment, sans risque et libres d’impôt, a enregistré en septembre une collecte nette (une fois pris en compte les retraits) de 1,06 milliard d’euros, après 1,71 milliard en août et 1,44 milliard en juillet, montrent ces chiffres.

Septembre est traditionnellement marqué par un ralentissement de la collecte par rapport aux mois précédents. Le Livret A n’en a pas moins fait nettement mieux cette année qu’en septembre 2018, durant lequel il avait connu un épisode de décollecte à hauteur de 410 millions d’euros. Il signe par ailleurs cette année son deuxième meilleur résultat, pour un mois de septembre, depuis dix ans.

Un taux au plus historique

En cumulé depuis le mois de janvier, les épargnants ont déposé près de 15,8 milliards d’euros sur ce placement, contre un peu moins de 11 milliards un an plus tôt. Le Livret A, qui sert notamment à financer le logement social en France, continue ainsi de vivre une année dynamique en dépit d’un taux de rémunération à son plus bas niveau historique, à 0,75%.

À l’inverse, la situation s’est révélée tout autre chez son petit frère le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) qui a lui enregistré en septembre une décollecte de 40 millions d’euros, un peu moins marquée toutefois que la décollecte de 410 millions affichée en septembre 2018.

Près de 300 milliards d’encours pour le Livret A

Au total, la collecte nette réalisée en septembre par le Livret A et le LDDS réunis s’est élevée à 1,02 milliard d’euros, au lieu d’une décollecte de 820 millions sur la même période l’an passé. Entre janvier en fin septembre, ces deux livrets ont collecté un peu plus de 19 milliards d’euros, soit bien plus que les 12,7 milliards moissonnés sur la même période en 2018.

L’encours total d’épargne stationnant sur ces deux produits atteignait fin septembre près de 411 milliards d’euros, dont 299,6 milliards d’euros pour le Livret A.

Le succès du Livret A devrait se poursuivre. “Les ménages disposant d’importantes liquidités sur leurs comptes courants (plus de 410 milliards d’euros) devraient maintenir un niveau élevé de versement sur le Livret A. Certes, une reprise de la consommation est attendue mais ce processus devrait s’effectuer progressivement”, commentait pour BFM Business, Philippe Crevel, à la tête du Cercle de l’Epargne. Les mesures de pouvoir d’achat favorisent en effet plus l’épargne de précaution que la consommation pour le moment.

Votre argent RSS – economie

Partager cet article