Un village suisse offre des dizaines de milliers d'euros à ceux qui acceptent de s'y installer

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Situé dans les alpages du Haut-Valais, le petit village d’Arbignon (Albinen en allemand) voit chaque année sa population diminuer. Comme l’indique le maire de cette bourgade germanophone de 240 habitants au site 20 Minutes, trois familles ont quitté son territoire cette année. La municipalité a donc été contrainte de fermer l’école communale.

Plutôt que de se lamenter sur son sort, la population d’Arbignon a décidé de se mobiliser. À l’initiative de plusieurs jeunes de la commune, une pétition a circulé dans les rues de la petite ville de montagne pour demander au conseil municipal d’établir une stratégie afin d’enrayer le départ de ses habitants et d’en attirer de nouveaux. En réponse, le conseil municipal a imaginé un système d’aide financière accompagnant l’installation de nouveaux foyers dans le village.

Une famille peut toucher jusqu’à 60.000 euros 

Le maire d’Arbignon, Beat Jost, indique à nos confrères que le montant de cette subvention varie en fonction de la composition du foyer. Il prévoit d’offrir 25.000 francs suisses (21.500 euros) par adulte et 10.000 francs suisses (8.600 euros) par enfant.

Une famille composée de quatre personnes, dont deux enfants, toucherait ainsi 70.000 francs suisses, soit 60.000 euros. Avec trois enfants, un foyer bénéficierait de 80.000 francs suisses, soit 68.000 euros. Le financement de l’opération serait assuré via un fonds spécifique crédité chaque année de 100.000 francs suisses (86.000 euros).

Comme le rappelle La Tribune de Genève, pour bénéficier de cette aide, les familles intéressées doivent s’engager à vivre pendant au moins dix ans à Arbignon et à y acheter ou y faire construire leur résidence principale pour une valeur minimale de 200.000 francs suisses (172.000 euros). Enfin, seules les personnes de moins de 45 ans pourront bénéficier de ce système, si les 240 habitants d’Arbignon valident, fin novembre, lors d’un vote populaire la stratégie de la municipalité. 

Votre argent RSS – economie

Partager cet article