Volkswagen : accord avec les concessionnaires validé par la justice US

Mots-clefs : , , , , ,

Fin d’un épisode pour Volkswagen dans le dossier du dieselgate. Un juge américain a définitivement approuvé lundi l’accord amiable d’un montant maximal de 1,21 milliard de dollars (1,13 milliard d’euros) conclu par Volkswagen avec 652 concessionnaires aux Etats-Unis. Ces derniers s’estimaient lésés, n’étant pas au courant que les véhicules qu’ils vendaient étaient en infraction par rapport à la réglementation américaine sur les émissions, situation qui avait fortement impacté le niveau de leurs ventes.

Les concessionnaires concernées recevront – en moyenne – 1,85 million de dollars chacun sur 18 mois. Le constructeur a également accepté de continuer à leur verser des commissions indexées sur les volumes et de leur permettre de reporter de deux ans certains investissements. Cette mesure permettra tout à la fois à VW de solder les poursuites liées à ses moteurs truqués en vue de tromper les contrôles anti-pollution, et de mettre le réseau de concessionnaires de nouveau de son côté.

En octobre 2016, le groupe s’était également engagé à leur offrir des bénéfices supplémentaires pour résoudre les plaintes passées, actuelles et futures sur des pertes. VW avait également de racheter aux concessionnaires les véhicules incriminés, restés dans leurs stocks.  L’accord détaillé avait été transmis pour approbation au tribunal de San Francisco. Ce qui est désormais chose faite.

La somme versée aux concessionnaires s’ajoute à un autre plan d’indemnisation de 14,7 milliards de dollars auquel le même tribunal avait donné son feu vert en juillet 2016, qui s’adressait cette fois aux propriétaires américains de quelque 480.000 voitures du groupe allemand équipées d’un moteur 2 litres. Au total, en tenant compte des sommes promises aux propriétaires de véhicules, aux autorités de l’environnement, aux Etats et aux concessionnaires, VW s’est engagé à débourser jusqu’à 22 milliards de dollars aux Etats-Unis. Une coquette somme qui ne devrait pas arranger les finances du constructeur.

Sources : Reuters, VW

Elisabeth Studer – 25 janvier 2017 – www.leblogfinance.com 

Le Blog Finance

Partager cet article