Volkswagen / conflit fournisseurs : la production de la Golf suspendue à Wolfsburg

Mots-clefs : , , , , , ,

Le conflit entre Volkswagen et ses fournisseurs impacte de plus en plus la production du constructeur. Si nous avions préalablement fait état de chômage technique et de « flexibilisation du temps de travail », VW a indiqué samedi dans un communiqué qu’il se voyait contraint de suspendre la production de la Golf dans son usine de Wolfsburg.

Un porte-parole du groupe a précisé quant à lui que la production de ce modèle sera interrompue « à partir de lundi pour l’ensemble de la semaine ». Il a par ailleurs ajouté que cet arrêt ne devrait pas remettre en cause l’objectif de production annuel. Pour rappel, 815.000 véhicules sont sortis des ateliers de Wolfsburg l’an passé, dont près de 500.000 Golf et Golf Sportsvan. Vendredi, Motortrend indiquait pour sa part que VW avait arrêté la production de la Passat à Emden depuis jeudi et stopperait la production de la Golf à Wolfsburg la semaine prochaine.

Pour rappel, Car Trim, un fabricant de revêtements de sièges, et ES Automobilguss, fournisseur de pièces pour boîtes de vitesses, ont cessé de livrer Volkswagen depuis le début du mois d’août, perturbant la production de certaines usines VW.

Selon Motortrend, la colère de Prevent Group est consécutive au fait que VW soit revenu sur un contrat conclu précédemment avec lui, et ce d’autant plus que le fabricant de pièces avait déjà fait des ajustements dans son usine afin de se préparer à effectuer les opérations désormais annulées par Volkswagen. Le constructeur aurait parallèlement refusé de discuter de rembourser le fournisseur pour les frais engagés. Selon Bloomberg, l’accord initialement prévu entre VW et son fournisseur se chiffrait à 500 millions d’euros et devait débuter en 2017.

La semaine dernière, un tribunal allemand a ordonné aux fournisseurs de reprendre les livraisons, mais ni l’une ni l’autre n’a obtempéré et ES Automobilguss a fait appel, fixé au 31 août prochain. Selon un communiqué du tribunal de Braunschweig, VW a dans l’intervalle demandé à la justice d’ infliger des amendes aux fournisseurs et de l’autoriser à récupérer les pièces sur les sites de Car Trim et de ES Automobilguss et de les charger sur ses propres chaînes. Les fabricants ont jusqu’à la semaine prochaine pour répondre, le tribunal statuera à la suite sur la requête de VW.

Très impacté financièrement par le scandale du dieselgate, Volkswagen exigerait de l’ensemble de ses fournisseurs des concessions de plusieurs milliards d’euros sur les prix.

Sources : AFP, Reuters, Motortrend, Bloomberg

Elisabeth Studer – 20 août 2016 – www.leblogfinance.com

Le Blog Finance

Partager cet article