0,8% ou 1%: calculez ce que vous gagnerez avec l’augmentation du taux du Livret A

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a confirmé lundi sur BFMTV que le taux du Livret A sera bien rehaussé au 1er février sans dévoiler le chiffre retenu, qui devrait néanmoins se situer entre 0,8% et 1%. Utilisez notre calculateur pour estimer vos gains potentiels.

Hausse mécanique ou coup de pouce? Le 1er février prochain, le taux du Livret A, actuellement à 0,5%, devrait enfin augmenter après des baisses ininterrompues depuis maintenant 10 ans. Cette revalorisation était attendue puisque le taux du placement préféré des Français est intimement lié à l’inflation.

Une hausse du taux d’intérêt…

Atone depuis des années, la hausse des prix est repartie ces derniers mois en France, dans le sillage de la flambée des cours du gaz et du pétrole. Le taux du livret A repose sur un calcul fait à partir de la moyenne semestrielle du taux d’inflation et des taux interbancaires à court terme (EONIA). Le tout étant arrondi au dixième de point le plus proche… Voilà pour le principe que le gouvernement n’est d’ailleurs pas tenu de reprendre.

En théorie, le taux issu de la formule arithmétique devrait être 0,8% mais l’exécutif pourrait bien donner un léger coup de pouce pour arrondir à 1%. La différence semble anecdotique mais elle aura un coût global certain pour les banques, qui mettent – en partie – la main à la poche pour payer les intérêts.

Selon Fitch Ratings, une révision du taux du Livret A de 25 points de base, à 0,75% donc, coûterait 460 millions d’euros aux banques françaises. Pire encore, elles devraient débourser 920 millions d’euros si le taux était fixé à 1%.

Mais comment cela se traduira-t-il pour l’épargne des Français? Utilisez notre calculateur pour estimer vos gains potentiels, en fonction des deux taux les plus probables (0,8% et 1%).

… mais aussi de l’inflation

Attention cependant, il faudra prendre en compte l’inflation pour connaître le rendement réel de votre Livret A. Une inflation à 1,6, 2 ou encore 3% plombera d’autant votre épargne réelle.

Partager cet article