AIRBNB RG-A : Airbnb promis à une envolée ahurissante pour son premier jour de cotations

Mots-clefs : , , , , , ,

Airbnb s'apprête à s'envoler pour ses premiers pas sur le marché

(BFM Bourse) – Après avoir relevé plusieurs fois son prix d’introduction pour se fixer à 68 dollars (depuis une fourchette initiale qui démarrait à 44 dollars), l’action Airbnb s’apprête à ouvrir à… 150 dollars, ce qui valoriserait le groupe plus de 100 milliards.

Démentiel. Après avoir relevé son prix d’introduction en Bourse à 68 dollars l’action (après l’avoir initialement fixé “entre 44 et 50 dollars), ce qui lui a permis de récupérer 3,7 milliards de dollars et de signer ainsi la plus grosse opération de l’année, Airbnb s’apprêterait à ouvrir autour de 150 dollars l’action, soit +120% par rapport au prix fixé, selon les indications avant la première transaction effective. Le carnet d’ordres est tellement déséquilibré que le titre ne cote toujours pas plus de deux heures après l’ouverture des échanges à Wall Street.

Une telle ouverture propulserait la valorisation boursière de la plateforme de location de logements à plus de 100 milliards de dollars, ce qui en ferait l’entreprise la mieux valorisée au monde dans le secteur de l’hôtellerie (devant Booking qui émarge à 87 milliards de dollars). Il s’agirait par ailleurs de la flambée la plus spectaculaire lors d’une première séance de cotation depuis 2008, selon des données de Bloomberg.

“La périodicité de fin d’année est souvent propice à des excès, que ce soit les petites capitalisations, ou les cas “particuliers”. Cela va de la chute de dossier comme STM ou Solutions30, à l’explosion haussière d’IPO en tout genre, avec les excès qu’on leur connaît outre-Atlantique. Nous nageons clairement dans l’euphorie, avec la hausse exagérée de dossiers surmédiatisés dont AirBnb fait partie” estime le stratégiste de marchés Nicolas Chéron.

Cette flambée attendue sur le titre Airbnb intervient de fait au lendemain de celle du livreur de repas Doordash, dont l’action a fini sa première séance sur un bond de 86% pour permettre au groupe d’atteindre une capitalisation boursière supérieure à 60 milliards de dollars en clôture. Le titre Doordash rétrocède toutefois une légère partie de ses gains exceptionnels enregistrés hier avec un repli de 6,7% à 177 dollars ce jeudi vers 17h50, contre un prix d’introduction fixé à 102 dollars.

Encore plus impressionnant, le spécialiste de la gestion dématérialisée des données Snowflake avait bouclé ses premiers pas sur le marché sur une performance hallucinante de +110% mi-septembre dernier, faisant décoller la valorisation du groupe à plus de 70 milliards de dollars.

Ces envolées inaugurales -et le fossé entre la valorisation d’introduction et la capitalisation implicitement reconnue par le marché- soulèvent une question: sont-ce les banques en charge de l’opération qui sous-valorisent les entreprises en question (les privant ainsi d’une manne financière auxquelles elles auraient pu prétendre) ou l’emballement du marché est-il purement spéculatif? Ce dernier fournira lui-même la réponse

Quentin Soubranne – ©2020 BFM Bourse

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AIRBNB RG-A en temps réel :


Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article