Beyond Meat va faire équipe avec PepsiCo et bondit en Bourse

Mots-clefs : , , , , , , ,

Le fabricant des steaks à base de protéines de plante s'associe à PepsiCo

(BFM Bourse) – Quoique dépourvue de détails chiffrés, l’annonce d’un partenariat avec le géant agroalimentaire PepsiCo (Tropicana, Lipton, Doritos etc.) dope le cours de Beyond Meat mardi en Bourse.

La valorisation du producteur de substituts de viande Beyond Meat s’envole de plus de 30% mardi en début de séance sur le Nasdaq, à 207,82 dollars, ce qui représente 9,5 milliards de dollars de capitalisation, dans le sillage d’une alliance avec PepsiCo.

Les deux sociétés ont annoncé constituer une co-entreprise, baptisée The PLANeT Partnership (la stylisation en capitales joue sur la proximité plant/planet), dans le but de développer, produire et commercialiser des snacks et des boissons à base de protéines végétales. Connu notamment pour son soda Pepsi-Cola, le groupe PepsiCo est un géant de l’agroalimentaire présent presque partout dans le monde, qui compte un grand nombre de marques (les 23 plus grandes générant chacune plus d’un milliard de dollars de ventes annuelles).

La coentreprise vise à tirer parti de la technologie de pointe de Beyond Meat en matière de développement de protéines végétales d’un côté et de la force de frappe mondiale de PepsiCo en termes de marketing et de distribution.

Les conditions financières du partenariat et notamment la répartition du capital de la nouvelle entité n’ont pas été divulguées, ce qui n’empêche pas le marché d’applaudir des deux mains.

Jusqu’ici, Beyond Meat a surtout collaboré pour mettre ses produits au menu de grandes chaînes de restaurants comme Pizza Hut ou Dunkin’ Brands (ex-Dunkin’ Donuts). Le groupe a en parallèle commencé à distribuer directement ses substituts dans les rayons de la grande distribution. Un segment où PepsiCo a déjà une présence massive, surtout en Amérique du Nord où les snacks et plats préparés occupent une place importante. Les investisseurs parient donc que l’association permettra à Beyond Meat de changer d’échelle beaucoup plus rapidement.

Guillaume Bayre – ©2021 BFM Bourse

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article