Microsoft devient le 3e groupe au monde à franchir le seuil des 2.000 milliards de dollars de capitalisation

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

(BFM Bourse) – Après Saudi Aramco et Apple, le groupe fondé par Bill Gates dépasse à son tour les 2.000 milliards de valorisation boursière, grâce à une avance de 19% depuis le 1er janvier.

Plus que jamais dominé par les GAFAM, le classement des plus grandes capitalisations mondiales voit Microsoft atteindre le jalon des 2.000 milliards de dollars de valorisation ce mardi, après avoir franchi le seuil des 1.000 milliards de dollars de “market cap” pour la première fois le 25 avril 2019. À noter que le groupe fondé par Bill Gates et Paul Allen en 1975 était alors le 3e à dépasser ce seuil, derrière Apple et Amazon. Il sera donc allé plus vite que le géant du e-commerce pour franchir le cap suivant, le groupe de Jeff Bezos pointant actuellement à 1.760 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Plus impressionnant encore, le géant des logiciels a ajouté près de 1.000 milliards de valorisation boursière en… 15 mois, le groupe dirigé par Satya Nadella depuis 2014 ayant vu sa “market cap” retomber à 1.044 dollars mi-mars 2020.

Avec son gain de 1,23% lundi, la capitalisation boursière de Microsoft s’est établie à un record de 1.978 milliards en clôture, à 262,63 dollars. Il ne lui fallait donc que 1,11% supplémentaires de hausse pour toucher ce nouveau cap symbolique aux alentours de 21h30 (15h30 à Wall Street).

La récente intervient sur fond d’attentes des investisseurs vis-à-vis du prochain événement Microsoft prévu ce jeudi 24 juin. Il est fort probable que le PDG du groupe y dévoile la nouvelle génération de système d’exploitation, Windows 11, comme il l’a laissé entendre lors de la conférence des développeurs Microsoft Build. Rumeurs encore renforcées par la divulgation, mardi dernier, de photos et d’une version bêta du système en question. L’éditeur de logiciels (suite Office) et de systèmes d’exploitation, également présent dans le cloud (Azure), les jeux vidéo (Xbox), les réseaux sociaux (LinkedIn), etc., revendiquait 1,3 milliard d’utilisateurs pour Windows 10 à l’issue de son premier trimestre. Le titre Microsoft a également profité de relèvement d’objectifs de la part d’analystes, dont celui de Keith Weiss de Morgan Stanley qui cible 300 dollars. Sur la base de 26 analystes de Wall Street ayant offert des objectifs de prix à 12 mois pour le titre Microsoft au cours des 3 derniers mois, l’objectif de prix moyen s’établit désormais à 298,16 dollars avec un record à 340 dollars fixé par Kash Rangan, analyste chez Goldman Sachs.

Ce cours correspondrait à une valorisation boursière astronomique de 2.560 milliards de dollars, soit plus de 300 milliards de plus que la première capitalisation mondiale actuelle, à savoir Apple et ses 2.210 milliards de dollars. À noter que le géant pétrolier Saudi Aramco, sur le podium des plus grosses “market cap” de la planète depuis son introduction en Bourse en décembre dernier, voit son statut de n°3 menacé par le rapprochement d’Amazon (1.762 milliards), voire Alphabet (1.662 milliards), après s’être déjà “fait” doubler par Apple et Microsoft au cours des derniers mois.

Quentin Soubranne – ©2021 BFM Bourse

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article