RENAULT : Opportuniste, Renault profite du rebond de Daimler pour liquider sa participation

Mots-clefs : , , , , , , ,

Opportuniste, Renault profite du rebond de Daimler pour liquider sa participation

(BFM Bourse) – Tandis que le cours de la maison mère de Mercedes-Benz a rebondi de près de 250% depuis son point bas de mars 2020 pour remonter jusqu’à un plus haut depuis deux ans, Renault saisit l’occasion de céder sa participation, empochant 1,1 milliard d’euros.

Tandis que l’endettement de Renault, mesuré selon le ratio dette nette sur Ebitda (résultat d’exploitation), s’est envolé à près de 11 fois au terme d’un exercice lourdement déficitaire en dépit d’un redressement significatif de l’activité au second semestre, le constructeur automobile actionne le levier des cessions d’actifs.

Profitant du spectaculaire rebond du cours de Daimler AG, le groupe tricolore a cédé auprès d’investisseurs institutionnels le solde de sa participation au tour de table du constructeur allemand. Soit 16.448.378 actions représentant 1,54% du capital. L’opération s’est faite à 69,50 euros par action Daimler, traduisant une décote limitée (inférieure à 4%) par rapport à la dernière cotation. Le produit encaissé s’élève ainsi à 1,143 milliard d’euros.

Accélérer le désendettement

Cette participation était le résidu d’une prise de participation croisée entre Daimler et Renault-Nissan, instituée en 2010 dans le cadre de l’accord stratégique de coopération à long terme, notamment dans le domaine des motorisations 3 et 4 cylindres et les petits véhicules. Chacun avait à l’époque reçu 3,1% du capital de son partenaire, Renault ayant partagé sa fraction avec Nissan. De son côté Daimler détient toujours pour le moment ses 3,1% de Renault.

“Le produit de cette cession permettra au Groupe Renault d’accélérer le désendettement financier de son activité Automobile”, indique le groupe. La dette nette de l’activité automobile, incluant celle d’Avtovaz, s’élevait à 3,579 milliards d’euros fin 2020.

Le partenariat industriel entre Renault et Daimler reste inchangé “et n’est pas impacté par cette opération financière”, assure le constructeur français.

En Bourse vendredi matin, l’action Renault cédait 0,57% à 39,51 euros dans un marché en petite baisse, tandis que le cours de Daimler subissait l’afflux de titres proposés ponctuellement aux investisseurs, reculant de 2,25% à 70,45 euros.

Guillaume Bayre – ©2021 BFM Bourse

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur RENAULT en temps réel :


Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article