2014 ? Le patron de la Bundesbank prévoit une reprise accrue de la crise

Mots-clefs : , , , , , ,

La fin de l’année 2013, l’oeil du cyclone ? Selon Jens Weidmann, président de la banque centrale allemande Bundesbank, un « calme trompeur » régnerait actuellement sur les marchés financiers. Le dirigeant estimant au contraire que la crise pourrait « repartir de plus belle » en 2014.

Des propos qui raisonnent d’une manière toute particulière à nos oreilles, alors  que nous laissions entendre ici-même il y a quelques jours à peine, que les élans de consommation observés durant la période des fêtes avaient un air de chant des cygnes; comme si les consommateurs profitaient des derniers instants de répit qui s’offrent à eux avant une crise encore plus grande.

S’exprimant dans un entretien au quotidien populaire allemand « Bild », Jens Weidmann a certes reconnu un apaisement des marchés financiers , laissant tout de même entendre que l’accalmie ne pouvait être que passagère, la crise pouvant reprendre de plus belle dans les mois prochains.

Le dirigeant ajoutant que chacun devait  »être conscient de sa responsabilité » tout en réitérant ses appels aux pays européens à maintenir activement leurs efforts de réformes. Exhortant parallèlement l’Allemagne à « continuer à s’équiper pour l’avenir ».

Des propos nettement moins optimistes que ceux de Mario Draghi, président de la BCE (Banque Centrale Européenne), ce dernier estimant dans un entretien accordé à l’hebdomadaire allemand ‘Der Spiegel’ à paraître lundi, que « beaucoup de signes encourageants » pouvaient être observés en zone euro, reconnaissant toutefois que la crise n’était « pas surmontée ».  S’agissant tout particulièrement de l’Allemagne,  il considère qu’à fin 2013, l’inflation y était basse, et que les incertitudes avaient reculé.

Sources : ats, AFP

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 28 décembre 2013


Le Blog Finance

Partager cet article