Airbus: coup dur après l’annulation par Emirates d’une commande de 70 A350

Mots-clefs : , , , , ,

Airbus A350-900 (c) AIRBUS/AP/SIPAAirbus A350-900 (c) AIRBUS/AP/SIPA

L’avionneur européen Airbus a annoncé mercredi 11 juin que la compagnie aérienne de Dubai, Emirates, avait annulé une commande de 70 A350, son nouveau long-courrier qui doit entrer en service cette année.

“La décision fait suite à des discussions avec la compagnie suite à une révision de leurs besoins en flotte de long-courriers, qui s’est traduite par une commande de 50 A380 (super-jumbo) supplémentaires lors du salon de Dubai” en novembre dernier, indique Airbus dans un communiqué, sans plus d’explications.

Un carnet de commandes de 742 A 350

Le constructeur de Toulouse affiche cependant sa confiance dans son nouveau long-courrier, dont le fuselage est à majorité en matériaux composites, soulignant que “le carnet de commandes est de 742 exemplaires, à six mois de son entrée en service”.

“La campagne de vols d’essais de l’A350 se déroule bien et est dans les temps pour une certification (par les autorités de l’aviation) dans les mois qui viennent”, ajoute Airbus.

Emirates, première compagnie du Golfe et un des principaux clients d’Airbus, avait passé la commande de 50 A350-900 et 20 à A350-1000 (version allongée de l’appareil) en 2007. Les premières livraisons étaient prévues pour 2019.

(Avec AFP)

Partager

À lire aussi


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article