Alliance Renault-Nissan – Transdev dans les véhicules autonomes

Mots-clefs : , , , , ,

L’alliance Renault-Nissan et Transdev viennent de signer un contrat de recherche en vue de développer des flottes de véhicules électriques autonomes pour les transports publics et les transports à la demande. C’est en effet ce qu’ont précisé lundi les deux entreprises dans un communiqué.

Selon les termes de l’accord, leur collaboration a pour objectif de concevoir un système de transport qui permettra tout à la fois aux clients de réserver leurs trajets et aux opérateurs d’exploiter et de gérer une flotte de véhicules autonomes.

Le vice-président de l’alliance franco-japonaise chargé des véhicules connectés et des nouvelles mobilités, Ogi Redzic, a déclaré à cette occasion que ce partenariat avec Transdev allait permettre à Renault-Nissan de partager son savoir-faire sur les véhicules électriques, la conduite autonome et les technologies d’automobile connectée, « avec l’un des opérateurs de mobilité multimodale les plus importants au monde ».

Dans un premier temps, les travaux de recherche seront effectués via des des expérimentations sur le plateau de Saclay (près de Paris) avec des Renault ZOE et une plate-forme de répartition à la demande élaborée par Transdev.

Pour rappel, Transdev, spécialiste de la gestion des transports publics, est détenue à 40% par la Caisse des dépôts (CDC) et à 30% par Veolia. Il opère déjà depuis 2016 des navettes autonomes au sein de la centrale EDF de Civaux.

Début janvier, Carlos Ghosn, patron de l’alliance, avait annoncé que le groupe allait accélérer ses efforts pour le développement de fonctions autonomes sur ses véhicules. En 2017, Nissan devrait débuter au Japon,
en collaboration avec la société locale DeNA, des tests d’usages commerciaux utilisant des véhicules sans conducteur, tels que des livraisons.

Sources : Renault-Nissan, AFP

Elisabeth Studer – 26 février 2017 – www.leblogfinance.com

Le Blog Finance

Partager cet article