Areva : les salariés poussés à investir en 2013 ?

Mots-clefs : , , , ,

Nouvelle affaire pour Areva ou quant les salariés font les frais de la mauvaise gestion de l’entreprise. Confirmant un article du journal Le Parisien, le géant du nucléaire français a indiqué lundi que le parquet national financier avait ouvert une enquête préliminaire le visant à la suite d’une plainte déposée par le syndicat CFE-CGC du groupe pour délit de fausse information et tromperie.

Les enquêteurs de la brigade financière doivent désormais rechercher si les salariés ont été incités à investir dans l’entreprise alors même que la situation d’Areva – bien moins reluisante que celle affichée publiquement – était déjà connue au sein de ses hautes sphères en 2013.

« Près de 300 salariés, anciens salariés ou retraités d’Areva se sont joints à la procédure », a par ailleurs indiqué au Parisien Cyril Cambon, l’avocat qui centralise les plaintes individuelles de ceux qui estiment avoir été mal informés lors de la souscription à ce plan d’investissement réservé aux salariés en 2013.

« Face à la situation actuelle d’Areva, qui impacte le cours de l’action du groupe, nous comprenons que certains salariés actionnaires expriment leur déception », a déclaré en guise de réaction une porte-parole du groupe, qui assure s’être « toujours conformé aux obligations légales en termes de communication financière ».

« Lors de la période de souscription au plan d’actionnariat salarié d’Areva en 2013, les salariés ont été informés qu’il existait un risque de perte en capital inhérent à tout achat et à la détention d’actions », a ajouté la porte-parole.

En mai 2013, Areva  a annoncé la mise en œuvre d’une opération d’actionnariat salarié, avec pour objectif affiché d’ « associer plus étroitement ses collaborateurs aux objectifs et aux développements et résultats du Groupe »  … L’opération consistait en une offre unique, dite “classique”, d’acquisition d’actions de la société, par l’intermédiaire d’un FCPE ou dans le cadre d’une acquisition et d’une détention en direct d’actions Areva.

Pour rappel, en juin dernier, Areva a annoncé sa réorganisation, dans le cadre de la refonte de la filière nucléaire française. Les activités du cycle du combustible vont être regroupées au sein d’une nouvelle société, baptisée New Co, l’activité réacteurs sera quant à elle reprise par EDF.

Sources : Areva, Reuters, Le Parisien

Elisabeth Studer – 19 septembre 2016 – www.leblogfinance.com

A lire également :

Dossier UraMin /Areva : mise en examen du mari d’Anne Lauvergeon

Areva : Anne Lauvergeon reconduite pour faire fusible ?

Le Blog Finance

Partager cet article