CAC 40 : La Bourse de Paris achève en petite hausse une séance riche en statistiques

Mots-clefs : , , , , , , ,

(Tradingsat.com) – La Bourse de Paris a terminé en légère progression mardi (+0,18% à 5.503,29 points), le marché restant bien orienté lors d’une séance riche en statistiques, empreinte néanmoins d’un certain attentisme. Après une ouverture stable, la cote parisienne a oscillé une bonne partie de la journée autour de l’équilibre, attendant la fin de la séance pour prendre un peu d’élan.

« Le plus gros du mouvement a eu lieu la semaine dernière après la réunion de la Banque centrale européenne. Il est vrai que depuis, le marché manque un peu de carburant, ce qui ne veut pas dire que l’on ne reste pas à des niveaux élevés », a relevé auprès de l’AFP Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque.

Selon le spécialiste, « un sentiment d’attentisme dominait avant les deux journées les plus chargées de la semaine, jeudi et vendredi ». En effet, « le gros des indicateurs américains sera plutôt en fin de semaine », explique M. Tuéni, avec au programme le très attendu rapport sur l’emploi américain, vendredi. En outre, la nomination du nouveau président de la Réserve fédérale américaine (Fed) par Donald Trump doit être annoncée jeudi. M. Trump n’a pas exclu de reconduire Janet Yellen, nommée en 2014 par Barack Obama et dont le mandat arrive à expiration début février. Toutefois, Jerome Powell, actuellement gouverneur à la Fed, est donné comme successeur probable par plusieurs médias américains.

Tout en patientant, les investisseurs ont pris connaissance de plusieurs indicateurs de bonne facture ce mardi, avec notamment une reprise économique demeurant robuste en zone euro. Aux Etats-Unis, les prix des logements ont encore accéléré leur hausse en août, selon l’enquête Case Shiller publiée par Standard and Poor’s.

Toujours aux Etats-Unis, l’activité économique dans la région de Chicago a légèrement progressé en octobre, contrairement aux attentes des analystes. L’économie française a quant à elle confirmé sa bonne santé retrouvée en enregistrant un quatrième trimestre consécutif de forte croissance, un phénomène inédit depuis 2011.

Sur le front des valeurs, Airbus a décollé de 3,59% à 87,75 euros grâce à un bénéfice net en très forte progression au troisième trimestre.

BNP Paribas a en revanche accusé le coup (-2,67% à 67,04 euros) après avoir dévoilé des résultats pour le troisième trimestre marqués par un coup de mou de ses activités de marché et dans la banque de détail.

Dans son sillage, Société Générale a cédé 1,34% à 47,80 euros, Crédit Agricole reculant de 1,54% à 14,98 euros.

Nexans a bondi de 5,03% à 56,20 euros, profitant d’un relèvement de recommandation à « acheter » contre « neutre » auparavant par Goldman Sachs.

TF1 a perdu 3,63% à 12,21 euros malgré un bénéfice net de 10,1 millions d’euros au troisième trimestre, aidé par des recettes publicitaires en hausse, alors que le groupe avait affiché une perte nette de 13,2 millions il y a un an.

Eurofins a cédé 4,07% à 537 euros après avoir réalisé une augmentation de capital de 299 millions d’euros.

Le cours de CGG était suspendu à la demande du groupe. Les actionnaires de CGG, qui devaient se prononcer mardi sur le plan de restructuration du groupe parapétrolier en difficulté, seront reconvoqués le 13 novembre, le quorum n’ayant pas été atteint.

Akka Technologies a progressé de 1,57% à 51,80 euros après que le groupe de conseil en technologies a levé 450 millions d’euros via un placement privé de droit allemand, dit « Schuldschein », une opération destinée à accélérer sa croissance au niveau international.

Source AFP

Actu et Conseils – Trading Sat

Partager cet article