Cacao : le cours poursuit son rebond

Mots-clefs : , , ,

Le cours du cacao a poursuivi son rebond durant la semaine qui vient de s’écouler. Grimpant même à son plus haut niveau depuis près de 5 mois mercredi à Londres (à 1569 livres la tonne), tandis que parallèlement à New-York, il atteignait vendredi un sommet qu’il n’avait plus atteint depuis fin décembre (à 2375 dollars la tonne).
Raisons principales d’un tel phénomène : un net déficit de production attendue pour cette saison.

Les investisseurs auront ainsi réagi en début de semaine à des rumeurs laissant entendre que les producteurs d’Afrique de l’ouest auraient désormais vendu l’essentiel de leurs récoltes pour la saison.  Les marchés redoutent également que des conditions climatiques trop sèches dans certaines régions de la Côte d’Ivoire ne perturbent les dernières récoltes attendues les mois prochains.

Un contexte de nature à réduire l’offre disponible à terme, tandis que pointent à l’horizon des signaux laissant entendre que la demande semble se raffermir.
En effet, selon la NCA, fédération américaine réunissant confiseurs et négociants, les concassages des fèves en Amérique du Nord ont grimpé de 5,8% en valeur glissante annuelle au premier trimestre, s’établissant à 125 887 tonnes. Situation qu n’avaient pas anticipé la plupart des opérateurs, lesquels s’attendaient au contraire à un léger recul.

Au final, vendredi, à la mi-journée, sur le Liffe de Londres, la tonne de cacao pour livraison en juillet valait 1552 livres sterling contre 1554 livres en fin de semaine dernière.
Parallèlement, sur le NYBoT-ICE américain, le contrat pour livraison en juillet valait 2370 dollars la tonne vendredi, contre 2342 dollars vendredi dernier.

Sources : AFP, ats

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 29 avril 2013


Le Blog Finance

Partager cet article