Café : le cours à son plus bas depuis octobre 2010

Mots-clefs : , , ,

Coffee-Arabica -Robusta.jpgSi le sucre a su tirer son épingle du jeu cette semaine, tel n’est pas le cas du café.

Son prix a accentué son recul ces derniers jours, atteignant même un plus bas depuis octobre 2010.

Lundi, l’arabica a même chuté jusqu’à 181,05 cents la livre.

Raisons premières d’une telle situation : le récent mouvement de vente opéré au Brésil, premier pays exportateur.

Les agriculteurs brésiliens ont en effet cédés sur le marché mondial – et donc en dollars – leurs stocks, en vue de profiter de raffermissement du billet vert.

Rappelons à cet égard, qu’en janvier dernier, les exportations vietnamiennes de café avaient dégringolé de 48% en valeur glissante annuelle, les agriculteurs vietnamiens ayant alors stockés leurs récoltes en vue d’obtenir des prix de vente plus élevés sur le marché local. Une situation qui avait abouti à une envolée des cours de robusta à Londres.

Selon la revue spécialisée Public Ledger, le niveau de prix actuel est également consécutif aux prévisions des opérateurs, tablant sur une récolte brésilienne supérieure aux attentes.

Au final sur le Liffe de Londres, la tonne de robusta pour livraison en mai valait 2040 dollars vendredi en fin de matinée contre 2066 dollars vendredi dernier.

Parallèlement, sur le NYBoT-ICE à New York, la livre d’arabica pour livraison en mai cotait 185,40 cents contre 188,75 cents le vendredi précédent.

Le Blog Finance

Partager cet article