Chez le volailler Doux, le fils du fondateur prend la relève

Mots-clefs : , , , , , ,

Sur le même sujet

Jean-Charles Doux, actuel directeur général délégué du groupe volailler Doux en redressement judiciaire, a été nommé PDG en remplacement de son père Charles Doux, fondateur du groupe, a annoncé vendredi 19 avril la société.

« Le conseil d’administration du groupe Doux a décidé de nommer Jean-Charles Doux Président Directeur Général du Groupe Doux. Il remplace Charles Doux qui demeure administrateur », a indiqué le groupe dans un communiqué.

Jean-Charles Doux, âgé de 50 ans, a « passé plus de 30 années dans le groupe à divers postes de responsabilité », a précisé le groupe dans son communiqué, en précisant que Jean-Charles Doux « prend en charge la gestion et la stratégie » de la société.

Le groupe aurait recouvré sa rentabilité

« Après bientôt 60 ans passés à construire et développer le groupe, j’en confie les commandes à Jean-Charles Doux en toute sérénité », a déclaré pour sa part Charles Doux, fondateur et ancien président, cité par le communiqué. « Le groupe a recouvré sa rentabilité et s’apprête à présenter son plan de continuation. Il va écrire un nouveau chapitre de son histoire avec une équipe menée par Jean-Charles, qui vient de prouver sa capacité ». a-t-il poursuivi.

Le Groupe Doux, fondé en 1955, a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 650 millions d’euros.

Placé en redressement judiciaire le 1er juin 2012, le groupe Doux a vu son pôle frais, déficitaire, liquidé et partiellement repris début septembre, avec la perte d’un millier d’emplois. Il se compose désormais des pôles surgelés et produits élaborés, employant au total 2.380 salariés. Fin février, sa période d’observation a été prolongée de trois mois.

(Avec AFP)


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article