Chine : l’activité manufacturière toujours à la traîne

Mots-clefs : , , , ,

Miniature de l'image pour chine-industrie-999.jpgNouvelle information  fort peu réjouissante voire même inquiétante.

 Alors que la terre entière a les yeux rivés vers l’Asie, espérant  qu’elle puisse permettre à l’économie mondiale de se rétablir, l’indice PMI des directeurs d’achat publié vendredi par la banque HSBC  indique  une poursuite de la détérioration de l’activité manufacturière en Chine.

L’indice définitif PMI s’élève  ainsi à 48,7 contre 47,7 le mois dernier, selon les informations fournies par la banque.

Rappelons  q’un  chiffre supérieur à 50 signifie qu’on est en présence d’une expansion, un chiffre inférieur à cette limite indiquant au contraire  qu’il s’agit d’une contraction.

Principales raisons invoquées : la crise observée sur les marchés européen et américain alors  que la production manufacturière chinoise est très dépendante des exportations.

Le chiffre de décembre « indique une légère détérioration du climat des affaires », indique par ailleurs HSBC dans un communiqué.

Une  situation  qui devrait accentuer la pression pour un assouplissement de la politique monétaire chinoise.

Précisons qu’en novembre dernier, l’indice PMI calculé par la Fédération chinoise de la logistique et des achats (CFLP) était tombé à 49, faisant ainsi  état pour la première fois en 33 mois d’un recul de la production manufacturière en Chine.

Sources : AFP, Reuters

 

Le Blog Finance

Partager cet article