Des « gilets jaunes » bloquent la plateforme toulousaine d'Amazon

Mots-clefs : , , , , ,

Une centaines de personnes, dont des « gilets jaunes », bloquaient samedi matin la plateforme Amazon de Toulouse, qui a été fermée, empêchant toute livraison, a constaté un journaliste de l’AFP.

Près de la plateforme, devant laquelle des pneus ont été entassés, des manifestants – membres du mouvement « Gilets jaunes » Toulouse mais aussi d’Attac ou d’ANV COP21 notamment – distribuaient aux automobilistes des tracts affirmant « Amazon détruit les emplois et la planète ».

« Emmanuel Macron veut faire payer la transition écologique par les plus pauvres. Pourquoi ne pas faire payer les gros pollueurs qui doivent déjà de l’argent à la société ? », pouvait-on lire aussi sur les tracts.

« Ce ne sont pas les contribuables qu’il faut taxer mais les multinationales comme Amazon qui fait partie des 90 multinationales responsables à 60% des émissions de gaz à effet de serre », a déclaré auprès de l’AFP le chargé de presse d’ANV COP21 (Action non violente Cop21).

Les manifestants dénoncent aussi « l’exploitation » par Amazon « des salariés », « la pollution de l’environnement » et fustigent le montant « dérisoire » des impôts payés en Europe et en France par le géant américain de la distribution en ligne, une « fraude fiscale » selon eux.

Le blocage de la plateforme toulousaine pourrait durer « une gande partie de la journée, sauf si de nombreux gilets jaunes rejoignent la manifestation » prévue en début d’après-midi dans le cente de Toulouse, a précisé le communicant d’ANV COP21.

Actualité économique sur cbanque.com

Partager cet article